La Route du Rock 2017 | La meilleure programmation festivalière de l’été

0
1729
Route du rock 2008 © Pauline Auzou

La Route du Rock est certainement l’un des festivals incontournables de la scène indépendante en France. La programmation du festival est simplement la meilleure de l’été ! La Route du Rock, qui se déroule dans la ville de Saint-Malo depuis 1991, en est déjà à sa vingt-septième édition. Elle accueillera sur trois jours les mélomanes de tous pays, soit du vendredi 18 août au 20 août 2017. Des concerts à la Nouvelle Vague sont également organisés le jeudi 17 août. On se souvient que durant le même week-end d’août avait lieu le feu For Noise. Ce sera aussi l’occasion de visiter une très belle ville Saint-Malo, entourée de fortications.

Une soirée d’ouverture placée sous le signe de la synthpop, du rock sixties et de la folk
Nous retrouverons, durant la soirée d’ouverture du festival, l’australien Alex Cameron, l’une des révélations de ces derniers mois, qui nous emportera dans sa synth-pop tragique. Il a notamment tourné avec l’excellente Angel Olsen ou encore Kevin Morby. La folk lumineuse d’Andy Shauf viendra ensuite nous saisir le cœur. Je l’avais malheureusement manqué au Festival Antigel plus tôt cette année. Le groupe californien Allah-Las, qui présentera son album Calico Review sorti l’année passée, concluera cette première soirée. J’avais vu le groupe au Montreux Jazz Festival en juillet 2016 en première partie de Mac de Marco. J’avais été charmé par leur rock sixties.

Une première journée avec PJ Harvey, Oh Sees et Helena Hauff
Le vendredi 18 août commencera la « vraie » première journée du festival  la Route du Rock. Deux concerts gratuits sont proposés à la Plage. Prieur de la Marne, qui a le même nom qu’un des acteurs principaux de la Révolution française, mettera l’ambiance avec ces mixtapes connues pour mélanger des chansons de la variété française, des dialogues de film et des tubes pop. Ce sont des morceaux de pop et d’électro bien ficelés. Calypso Valois, la fille d’Elli Medeiros et de Denis Quillard, le duo plus connu sous le nom d’Elli & Jacno, nous enchantera avec sa pop à la française. Le concert de Froth marquera le début officiel des festivités. Les américains, qui ont commencé comme un faux groupe, oscille entre rock garage, pop lo-fi et shoegaze. Ce sera ensuite au tour de Foxygen de jouer sur scène ; groupe pourchassé par des graves accusations d’abus physiques de la part du leader Sam France sur sa copine de l’époque et ex-membre du groupe, Elisabeth le Fey. Ce sera l’occasion parfaite de manger une de ses bonnes crêpes bretonnes tant la venue du groupe nous laisse un goût amer dans la bouche. La grande prêtresse du rock PJ Harvey fera figure de première tête d’affiche de ce vendredi. Signé chez Matador, Car Seat Headrest foulera également la scène du Fort pour faire profiter le public de leur rock indépendant. Les cing garçons, qui composent le groupe anglais Idles, nous feront également frémir avec leur punk agressif et sans concession. Le groupe nouvellement renommé Oh Sees sera très certainement le plus attendu de cette soirée. Mené par John Dwyer, la formation originaire de San Franscico est l’une des meilleurs sur scène. Le groupe m’a conquise par deux fois lors de leurs concerts énérgiques et delurés. C’est un des groupes que je me réjouis le plus de voir. S’en suivra la DJ allemande Helena Hauff qui va emporter le public malouin avec ses beats électroniques et techno. Enfin, DJ Shadow clôturera cette soirée.

Samedi 19 août : le rock psychédélique de Temples, le shoegaze de The Jesus and Mary Chain ou encore la synthpop de Future Islands
Durant la deuxième journée, on retrouvera à nouveau pour les concerts gratuits à la Plage Prieur de la Marne. L’electronica ténèbreuse de l’artiste français Le Comte devra en surprendre plus d’un. Kaitlyn Aurelia Smith et sa pop électro sera également présente. Elle jouera son dernier album en date The Kid. La partie officielle commencera avec le concert du groupe de krautrock Cold Pumas que j’ai malheureusement manqué au Festival de la Cité. On devrait rester sur une ligne énergique avec l’arrivée de Parquet Courts, un groupe américain formé en 2010 qui mettra le feu à la scène du Fort. Arab Strap nous plongera ensuite dans un univers plus intimiste avec leur folk teinté de slowcore. Temples nous prouvera encore une fois que les anglais savent y faire côté rock. J’ai bien aimé leur prestation au Paléo Festival 2017 que j’ai trouvé maîtrisé et abouti. Les aficionados de shoegaze et rock noise, comme moi, se réjouiront du concert de The Jesus and Mary Chain. Ce dernier est l’un des groupes majeurs de la scène indépendante des années 80 et représente l’une des têtes d’affiche du samedi. La soirée continuera avec la formation américaine Black Lips qui en est déjà à son huitième album studio. Sur la scène du Fort, on retrouvera Future Islands, auteur de la magnifique chanson Like The Moon. Ce sera l’autre grand groupe de cette deuxième journée à la Route du Rock. Soulwax, originaire de Belgique, sera là pour nous faire danser jusqu’au bout de la nuit.

Une journée pour les adieux : la grâce d’Angel Olsen, le show-man Mac de Marco et la fureur de Ty Segall
Pour le dimanche 20 août, le DJ rémois Prieur de la Marne reviendra une dernière fois avant de nous quitter. Le public mélomane découvrira la pop électronique déglinguée de Petit Fantôme qui sera en concert gratuit à la Plage. The Proper Ornaments, signé chez Tough Love Records, nous fera saigner le cœur avec leurs larmes musicales et mélancoliques. C’est la grande et sublime Angel Olsen qui finira probablement par nous faire pleurer avec ses beaux morceaux Shut Up Kiss Me, Intern, Windows. Elle nous a, en effet, déjà conquis lors de sa prestation au Bad Bonn Kilbi cette année. YAK, qui a également joué dans ce festival en juin dernier, accélera le rythme avec leur musique qui relève à la fois du rock psychédélique et de noise rock. Je les ai, pour ma part, vu déjà deux fois en concert et je n’ai jamais été déçu. On notera aussi la présence de l’artiste canadien déjanté Mac de Marco qui a sorti son dernier album This Old Dog cette année sur Captured Tracks. Il est surtout connu pour ses concerts de qualité où il lui arrive de se déshabiller et de faire des blagues grivoises au public. L’un des têtes d’affiche de la journée de dimanche n’est à manquer sous aucun prétexte. Interpol, le deuxième grand groupe qui viendra fouler la scène du Fort, interprétera leur premier album Turn on The Bright Lights sorti en 2002. Je suis très heureuse de les voir enfin en live car cela fait plus de 13 ans que je les écoute. Cet album, qui les a fait connaître, est cité comme le meilleur du groupe. On aura une occasion de se rattraper d’avoir manqué le concert de The Moonlandingz au Bad Bonn Kilbi. Le groupe britannique, qui puise à la fois dans la pop, l’éléectro et le krautrock, nous plongera dans son univers hédoniste et merveilleux. Enfin, le talentueux Ty Segall sera attendu sur la scène du Fort comme le messie à Jérusalem. Après l’avoir vu avec son super groupe Ty Segall and the Muggers au Bad Bonn Kilbi l’année passée, je suis curieuse d’entendre son dernier album sobrement intitulé Ty Segall sorti en début de cette année. Le concert promet, en tout cas, d’être mémorable. Pour terminer cette belle édition de la Route du Rock, on ira voir les DJ d’origine italienne Tales of Us qui distilleront leur techno glaciale. Il reste encore des billets pour les trois jours même si les pass 3 jours ont malheureusement été écoulés. C’est par ici qu’il faudra jeter un œil : http://www.laroutedurock.com/billetterie

Janett Donis