Venise 2014 : Sivas

L'indignation est au rendez-vous pour "Sivas". Une oeuvre dont on se passerait bien.

0
246
Venise 2014 - Sivas

Le cinéma turc a le vent en poupe depuis la Palme d’or de Winter Sleep. C’est donc avec une certaine impatience que je me réjouissais de voir une oeuvre turque qui, de plus, est en compétition durant cette Mostra de Venise.

Traitant de l’histoire d’un jeune garçon et de son chien, Sivas, accidentellement blessé. Le film de Kaan Müjdeci provoquera mon indignation comme rarement j’en ai eu pendant une projection. Tablant son histoire sur un sale gamin qui, de par son sale caractère, nous donne des envies de lui faire ravaler ses cris stridents et ses coups de gueules.

Après le rôle insupportable de ce morveux, nous pouvons apercevoir la bêtise humaine dans toute sa splendeur. Des combats de chiens avec des plans de plusieurs minutes sur deux pauvres bêtes qui, par la bêtise de l’homme, vont commencer à s’entretuer pour défendre l’honneur d’une famille ou tout simplement pour le plaisir de nos protagonistes. Insupportable à plusieurs instants, Kaan Müjdeci en rajoute une couche avec des déclarations qui dépassent l’entendement.

Malgré des plans mettant en valeur la beauté des paysages anatoliens, une relation fusionnelle entre Aslan et Sivas (le chien), le film turc ne déclenche rien, à part de l’amertume envers une population de rustres dont l’honneur et le plaisir passe par des affrontements canins.

Je préfère en rester là, après une telle abomination. Sans intérêt, Sivas nous fait passer 97 minutes où l’envie de dormir et de crier au scandale démange tellement qu’on en devient amorphe devant un résultat aussi pathétique. La scène finale ne fait que corroborer mes propos par un plan figé sur un chien complètement en sang après un combat. La honte !

Note : 1/5

Bande-annonce

Fiche technique

Réalisé par : Kaan Müjdeci
Date de sortie : Prochainement
Durée : 1h37min
Genre : Drame
Nationalité : Turc

Casting

Cakir
Okan Avci
Ozan Celik
Ezgi Ergin
Banu Fotocan
Dogan Izci
Babak Hamidian