Prémices Festival | Programmation hip-hop, urban and co

0
166
Loukoko / Tous droits réservés

En vue du futur festival Prémices 2017 le 13 mai à travers Lausanne, nous vous présentons la programmation par salve, avant des petits zooms que nous ferons sur certains artistes.  Info et billets sur www.premices.ch

On vous parle aujourd’hui de la programmation hip-hop et urbaines, avec quelques perles, parfois un peu r’n b, parfois un peu électro, mais toujours carrément cool….

 

Ella Soto

Interprète et productrice, Ella Soto développe un son R’n’B contemporain dont les influences sont à chercher aux USA, dans les nombreuses productions actuelles, mainstream ou underground.

Il serait toutefois réducteur de la cantonner à ce registre, car elle n’hésite pas à aller chercher un son et une attitude plus clubbing, comme en témoigne son passage à La Blitz!, où elle a fait danser l’ensemble du D! Club. Sans oublier des lyrics imprégnés de maturité et d’un esprit féministe.

Elle sort un nouvel album au printemps et s’annonce déjà comme une des artistes suisses les plus prometteuses. Elle sera sur la terrasse du Pavillon dans le cadre du festival off.

Pavillon Bar & Kitchen 18h00

Site web

 

Paraph’

On se pince un peu en apprenant que leur premier titre date de décembre 2016. En effet, ces deux Valaisans ont oublié d’être maladroits et approximatifs pour leurs débuts. Ils préfèrent d’emblée la justesse et la précision. Ils disent faire un «petit son sucré». C’est un peu vrai, mais réducteur, tant leurs premiers titres semblent annoncer, de par leur belle assurance, un développement plus étoffé. Du travail pour se développer, ils en auront certainement, mais pour une découverte, c’est une belle découverte! Un duo donc, l’un à la guitare, jouant l’hémisphère analogique, l’autre aux machines, apportant le côté numérique. Un beau mix, un son qui vous fera voyager, une attitude hybride et décomplexée qui témoigne peut-être d’une époque.

Pavillon Bar & Kitchen 16h00

 

Loukoko

Productrice un peu mystérieuse, Loukoko a grandi dans une famille de musiciens, où elle a premièrement accroché au monde de l’opéra et du chant lyrique. Mais un passage en Angleterre amène cette Française vers les terres plus sombres de la musique électronique et d’un son drum’n’bass, parfois trip hop, carrément puissant.

Son pseudo est le nom d’une ville congolaise, son dernier clip transpire l’Asie, son mentor est SBTRKT… Elle aime voyager, donc. Mais attention, elle garde ce son furieusement urbain qu’on retrouve, désormais, sous des milliers de variations et d’influences toutes plus excitantes les unes que les autres, de Johannesburg à Tokyo. Dans son dernier EP, elle va même chercher un peu de trap, alliant beats sombres et vocoder.

Elle viendra à Lausanne, avec son comparse beat maker, pour un DJ set matinal au Café St Pierre, où elle ouvrira les feux de Prémices, puis pour un concert empli de basse et d’énergie au folklor.

Café Saint-Pierre 11h00 – 13h00

folklor 20h45

Site web

 

Malki

À l’heure où les concerts s’arrêteront au Romandie, ce sera pour mieux recommencer!

En effet, Prémices ne parle pas d’after show pour ses DJ-sets, car la musique électronique est une part capitale de la production musicale actuelle. Malki a vécu entre Bristol et Genève. Il mixe deux des styles les plus excitants de la musique contemporaine: le grime et le footwork. Issu de la rue anglaise, le grime est le son urbain par excellence, influencé autant par le hip hop, que par la drum’n’bass ou le dancehall.

Malki en est un des plus prometteurs DJs et officie régulièrement à la Gravière ou au Zoo à Genève. Après avoir fait bouger les nuits de la ville qui a vu naître il y a près de 30 ans Massive Attack, Tricky ou Portishead, il viendra mixer à Lausanne et on vous conseille de ne pas louper ça.

Le Romandie 1h30 – 05h00