Portrait | La troupe CHUT ! ou le théâtre en mouvement

0
156
"Sans Titre" par la troupe CHUT! Image droits réservés ® Michael Gabriele

Un canapé de velours, une machine Expresso, l’odeur du café et l’histoire d’un personnage, le théâtre.
La nostalgie, une balançoire et Gainsbourg, comme un songe, en fond sonore.
On suit le parcours indiqué par la guide, passant d’une ambiance à une autre.
On entre dans ces mondes, absorbés par le jeu, suivant le fils des émotions qui nous traversent.
Des voix, des visages, des projections, une vieille dame voix de cabaret, mélancolie du passé et le rouge pour séduire.
Rabelais qui revient dans la bouche de la jeunesse pour crier à la vie, une société qui détruit, un regard critique.
Des sourires, des photographies, des gens ordinaires, un quotidien et l’art.
Des spectateurs qui regardent et sont regardés, un miroir, notre miroir.
Et s’il était là le théâtre, en chacun de nous, chaque jour et dans tous nos gestes.

« Sans Titre » Image droits réservés ® Roméo Bernal

C’est à l’espace St-Martin à Lausanne que la troupe CHUT ! a monté son dernier spectacle ; Sans Titre. Depuis deux ans cette troupe de jeunes amateurs se réunissent autour de leur passion commune. Avec pour moteur le théâtre, ils cherchent à interroger le monde dans lequel nous vivons, son dynamisme, ses ressorts. Ils fouillent la variété des sentiments et des actions qui nous animent.
Pour cette création, la troupe a choisi d’interroger ce qu’était devenue le théâtre en parcourant son histoire pour mieux comprendre sa vie et en cherchant à exprimer la place qu’il a dans notre quotidien.
Sorte d’open space à l’ossature béton, l’espace St-Martin leur permettait de multiples possibilités d’appropriations spatiales. Individuellement ou par groupe, ils ont sollicité la problématique de l’identité du théâtre autour de textes, d’extraits de pièces ou de créations. Ainsi sont nées des scènes dont le dénominateur commun était donné par le théâtre.

« Sans Titre » Image droits réservés ® Roméo Bernal

Par l’espace et la nature des scènes, la pièce a naturellement, presque organiquement, pris l’allure d’une exposition. Chaque scène devenant une œuvre ayant un emplacement bien précis au sein de l’espace.
Pour parcourir cette exposition théâtrale le public était guidé par une comédienne aux allures de fée légèrement déjantée. C’est elle qui baladait les spectateurs de scène en scène, de tableau en tableau.
CHUT ! c’est un théâtre de mouvement où le public est amené à suivre la chorégraphie de la pièce. Surpris mais non perdu, le public suit le chemin que les comédiens lui tracent pour découvrir la représentation que ce fait chacun d’eux du théâtre.

Le théâtre est une implication temporelle dans un jeu qui est unique, puisque propre à l’instant. Il a quelque chose de poignant au sens où le jeu, tout comme notre propre vie, avance sans possibilité de retour en arrière.

« Sans Titre » Image droits réservés ® Roméo Bernal

En tant que spectateur, on est observateur d’un monde, d’un imaginaire, d’une histoire. Physiquement présent, face à la scène ou enveloppé de ses bras, observateur ou observé, on ne sait parfois plus si l’on assiste à un jeu ou si le jeu se joue de nous. C’est une danse qui nous entraîne et nous fait tourner, qui nous guide et parfois nous marche sur les pieds. La frontière franche, s’aminci parfois pour devenir imperceptible, limite impalpable.

Avec le théâtre, on vibre, on vibre d’émotions parce qu’on est là, qu’ils sont là, que tout est là à cet instant.
Les émotions, les voix, les paroles, les sons, les odeurs, les couleurs, les formes, les images, les corps, les décors, les lumières, nous paraissent sans intermédiaire, ils nous heurtent, purs et vrais.

Sans Titre par la Troupe CHUT! avec Auriane PageCamille Poudret, Adèle Ottiger, Marine Béguin, Camille Huygen, Valentin Gross, Julia Widmann,
Marc-Eric Wirth, Jade Fierry-Fraillon, Stéphanie Vernet, Anaïs Chevalley,
Hélène Widmann, David Guggenheim, Sidney Vega.

Julia Widmann