News: The Neon Demon sera le prochain film de Nicolas Winding Refn

Nicolas Winding Refn annonce le développement d'une fable horrifique située à Los Angeles

0
177
Sortie prévue courant 2016

Révélé au grand public avec son film coup de poing « Drive » auréolé du prix de la mise en scène au Festival Du Film De Cannes et quantité d’autre prix et nominations, puis brusquement tombé en disgrâce après le controversé « Only God Forgives », Nicolas Winding Refn revient cette fois avec un projet de film horrifique situé dans la cité des anges.

The Neon Demon c’est le nom du nouveau long métrage du cinéaste danois qui lorsqu’on l’interroge sur la genèse du projet confesse que l’idée lui est venue lorsqu’il a réalisé à quel point il était influencé par les femmes de son entourage. Complètement sous le charme de Los Angeles et son ambiance électrique après le tournage de « Drive », il savait qu’il devait y retourner pour conter l’histoire de « The Neon Demon », un film d’horreur sur la beauté fatale.

 

Sortie prévue courant 2016
Sortie prévue courant 2016

Pour l’heure, si on fait exception du visuel ci-dessus, seuls les détails de production, financement et membres de l’équipe technique ont été révélés. Aucune annonce concernant le casting, mais tout de même une date de sortie programmée à l’année 2016.

On peut raisonnablement attendre de ce nouveau long métrage une esthétique léchée, une bande-son ébouriffante, tout en priant pour un rythme plus soutenu concernant la narration.

SOURCELive For Films
SHARE
Previous articleParadise Lost
Next articleRespire
Je termine mes études de master en droit à l'université Genève après avoir obtenu mon Bachelor à Lausanne. Passionné de jeux vidéos, ciné & séries depuis mon plus jeune âge, je suis aussi avec ferveur les matchs du football club d' Arsenal tout en tapant dans le ballon quand l'occasion se présente. J'aime tuer le temps dans les transports, soit le nez dans un bouquin, avec un chapitre du shonen weekly jump, ou tout simplement en traînant sur internet. Je me suis fait les dents en pondant des avis pour Italic Magazine et j'écris pour Le Billet depuis juin 2014.