War Dogs

Deux jeunes à la tête du trafic d'armes mondial.

0
2187
War Dogs - Image droits réservés - © Warner Bros

Quand vous décidez de vous embarquer dans une aventure qui regroupe du trafic d’armes et le gouvernement américain, les dessous ne peuvent qu’être sulfureux. C’est l’expérience inédite que vont expérimenter David (Miles Teller) et Efraim (Jonah Hill), deux amis âgés d’un vingtaine d’années originaires de Miami Beach.

Derrière cette étonnante histoire que le magazine Rolling Stone a découvert en 2011 – plus particulièrement le journaliste Guy Lawson -, se cache une certaine largesse du gouvernement fédéral. De petites entreprises – du genre de celle de nos deux protagonistes – peuvent répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Les petites sommes encaissées par David et Efraim font place à des sommes astronomiques. Les grosses voitures, les appartements clinquants et tout ce qui va avec. Devenus des dealers d’armes respectés après une folle aventure dans « le triangle de la mort iraqien », la carrière de ce duo peu conventionnel va décoller jusqu’à atteindre son apogée : l’obtention d’un contrat de plus de 300 millions de dollars. Une transaction démesurée qui mènera David et Efraim vers de dangereuses relations. La fête est finie.

Bradley Cooper - Image droits réservés - © Warner Bros
Bradley Cooper – Image droits réservés – © Warner Bros

Orchestré par Todd Philips (Very Bad Trip), War Dogs est avant tout une aubaine pour son duo d’acteurs. Miles Teller – acteur au potentiel extraordinaire – fait la paire avec l’extravagant Jonah Hill. Les deux joyeux personnages, à travers cette affaire rocambolesque, se lancent dans un numéro à la manière d’un Lord of War, tourné de manière plus humoristique que l’original. De Miami en passant par l’Albanie, les deux jeunes dealers d’armes vont investir cet étrange marché grâce à leur audace et leur immense culot. Deux qualificatifs qui définissent ce furieux tandem.

Comédie satirique, critique politique, War Dogs est un genre de « ruée vers l’or » complètement déjanté et difficilement croyable. Force est de constater que nous nous laissons divertir, bien que l’histoire tourne très vite en rond et devient, parfois, trop caricaturale. Autre facette à déplorer, le très mince impact de Bradley Cooper. En campant un genre de « dieu du trafic d’armes », Cooper est trop peu utilisé et par conséquent rarement à l’écran. Dommage, car son personnage aurait pu amener une autre tournure au récit et le rendre plus piquant. En somme, War Dogs reste comestible mais ne réussit pas à convaincre pleinement.

War Dogs | Bande-annonce

Fiche technique :

Réalisé par : Todd Philips
Date de sortie : 14 septembre 2016
Durée : 1h55min
Genre : Comédie, Guerre, Drame
Pays : USA
Scénario : Jason Smilovic, Todd Philips, Stephen Chin, Guy Lawson
Musique : Cliff Martinez
Photographie : Lawrence Sher
Distributeur suisse : Fox-Warner

Casting :

Jonah Hill
Miles Teller
Ana de Armas
Bradley Cooper
Kevin Polak
Shaun Toub
Brenda Koo
Ashley Spillers
Barry Livingston