Le Romandie | Le 3 février, ça déboîte !

La surprise du chef !

0
609
Holy Sons - Image droits réservés

Comme souvent dit auparavant, Le Romandie est peut-être l’une des salles qui possède les programmations les plus pointues en Suisse. Ne dérogeant pas à la règle, le « Romi » programme une soirée qui ne paie pas de mine, mais ô combien alléchante.

Commençons par Golden Void. Le band tout droit venu de San Francisco est composé du chanteur Isaiah Mitchell, Aaron Morgan, Justin Pinkerton et Camilla Saufley-Mitchell. Formé en 2010, le groupe délivre un mélange de rock-psyché mélodieux qui rappelle dans une certaine mesure Nine Inch Nails. Golden Void vient arpenter la scène du Romandie avec son nouvel album, Berkana, dévoilé le 15 septembre 2015. Les californiens – signés sur Thrill Jockey – sont dorénavant attendus au tournant.

Golden Void | I’ve Been Down

Pour clôturer ce mercredi 3 février en beauté, Le Romandie nous propose une autre pépite signée sur Thrill Jockey. Si Golden Void se veut énergique, Holy Sons arrive avec un « folk avant-garde », doux et touchant. Derrière Holy Sons, nous retrouvons Emil Amos. Considéré comme un auteur-compositeur prolifique à la voix sublime, Emil Amos s’attire les éloges de la critique musicale presque unanime face au talent de l’artiste. Comparé à Neil Young, le natif de Portland et son répertoire varié laisse présager un concert d’anthologie, au fin fond d’une folk underground et sombre.

Avec une telle soirée, comment ne pas se rendre dans le cadre unique du Romandie…

Plus d’infos : www.leromandie.ch

Holy Sons | Gnostic Device