The Conjuring 2

Les démons crachent leur venin dans "The Conjuring 2".

0
1822
The Conjuring 2 - Image droits réservés - © Warner Bros

Les Warren reprennent du service dans The Conjuring 2. Un nouveau cas, celui de la famille Enfield, est passé au crible par Ed et Lorraine. Les maîtres du paranormal vont être confrontés à l’une des enquêtes les plus compliquées et traumatisantes de leur parcours sur les sciences occultes.

Avec pour décor le nord de Londres et cette maison hantée, la saga The Conjuring est de retour pour le plus grand plaisir des adeptes du cinéma d’horreur. À nouveau réalisé par James Wan – l’auteur du premier volet -, cette nouvelle histoire issue des passionnants dossiers Warren répond aux attentes. Après un premier film particulièrement réussi, se profilant comme l’un des excellents films du genre, l’affaire n’était pas aisée pour le réalisateur malaisien. Avec sa mise en scène calibrée pour vous faire sursauter à la moindre scène tendue, Wan jongle avec les ficelles de genre horrifique avec une certaine finesse – malgré un côté un peu grossier par instant. Mouvements de caméra brusques, séquences à suspense. L’immersion dans cette maison hantée nous tient en haleine, nous gardant dans un sentiment d’effroi constant.

Possession démoniaque au programme

Si le cas Enfield est surnommé le « Amityville de Londres », l’entrée en matière nous rappelle le « vrai » cas d’Amityville. Une séquence d’ouverture digne d’éloges où nous retrouvons Lorraine Warren (Vera Farmiga) à la place de l’auteur du massacre d’Amityville. En mimant les tirs qui ont terrassé une famille entière, Lorraine revisite cette tuerie à la place du tueur. Séquence sanglante mais délicieusement macabre. Un véritable coup de maître de la part de Wan qui lance le film de manière idéale. Ce qui lui permet de basculer assez rapidement sur le cas principal du film : la famille Enfield. Une mère (Frances O’Connor) qui élève seule ses enfants est alarmée par l’attitude bizarre de sa fille, Janet (Madison Wolfe). Cette dernière est possédée par des forces démoniaques et plus particulièrement par un vieil homme qui souhaite que la famille déserte la demeure. Mais le vieillard n’est pas le seul à terroriser cette famille…

Lorraine Warren (Vera Farmiga) est surveillée... - Image droits réservés - © Warner Bros
Lorraine Warren (Vera Farmiga) est surveillée… – Image droits réservés – © Warner Bros

Hormis les variétés employées par Wan pour nous garder sous tension, The Conjuring 2 pêche par une durée trop conséquente. Coupable de plusieurs longueurs, le métrage peut irriter par plusieurs passages « mielleux ». Déclarations d’amour, regards langoureux, le couple que forme les Warren verse par instant dans la mièvrerie. Bien que très rarement. Malgré ce côté mielleux, l’alchimie qui règne entre Vera Farmiga et Patrick Wilson – le même couple que le premier épisode de la franchise – est de bonne facture.

Bref, attachez vos ceintures. L’immersion que Wan propose est angoissante et bien huilée. Les sursauts sont légion grâce à cette mécanique finement réglée par le cinéaste asiatique. Même si The Conjuring 2 est moins transcendant que le précédent, la visite de cette maison hantée vaut son pesant d’or. Préparez-vous à bouffer du poltergeist !

The Conjuring 2 | Bande-annonce

Fiche technique :

Réalisé par : James Wan
Date de sortie : 29 juin 2016
Durée : 2h13min
Genre : Epouvante-horreur
Pays : USA
Scénario : Carey Hayes, Chad Hayes, James Wan, David Leslie Johnson
Musique : Joseph Bishara
Photographie : Don Burgess
Distributeur suisse : Fox-Warner

Casting :

Vera Farmiga
Patrick Wilson
Frances O’Connor
Madison Wolfe
Simon McBurney
Franka Potente
Steve Coulter
Benjamin Haigh