MJF15 | James Blake et Hot Chip

0
133
james blake
James Blake Live at the Montreux Jazz Festival | © 2015 FFJM Marc Ducrest

L’alchimiste James Blake envoute une troisième fois Montreux

James Blake est d’une élégance qui fâche le châtain clair que je suis. Raffiné, minutieux, doux, précis et puissant sont des adjectifs qui peuvent aussi bien décrire le personnage que sa musique. Assis le dos bien droit sur son tabouret, il est capable de sortir une panoplie de sons avec ses orgues et sa voix, d’une profondeur étonnante. L’ambassadeur du bidouillage de son a montré, lundi soir au Lab du Montreux Jazz Festival, qu’il avait fait du chemin ces deux dernières années et qu’il allait même nous faire danser. James Blake rend les silences tout aussi importants que le son lui-même.

Mozart a dit: “La vraie musique est entre les notes” et c’est avec James Blake que cette citation prend tout son sens.

James Blake
James Blake live at the 49th Montreux Jazz Festival, © 2015 FFJM-Marc Ducrest

Hot Chip, et la fête commence

Du temps s’est écoulé depuis que Over And Over s’est placé dans le mythique UK Top 40. C’était en 2006. Oui ça fait bientôt 10 ans. L’époque de mes premières cuites innocentes. Entre temps Hot Chip n’a cessé de produire un son de qualité et d’expérimenter dans les frontières de l’électro pop. La formule du N°1 Hit, ils l’ont, mais heureusement ils ne l’utilisent pas pour nous sortir de la merde. Titre après titre, Hot Chip nous ont offert toutes leurs bombes festives dans un concert de qualité, ce qui n’a pas manqué de faire danser cette (réceptive) salle du Lab. Il faut dire qu’avoir une charmante batteuse et d’être à sept sur scène, ça impressionne et ça captive. Mention spéciale pour leur vestiaire, aussi hétéroclite que leurs influences musicales.

Hot Chip live at the 49th Montreux Jazz Festival, © 2015 FFJM-Marc Ducrest
Hot Chip live at the 49th Montreux Jazz Festival, © 2015 FFJM-Marc Ducrest