Locarno 2014 Concorso Internazionale : La Princesa de Francia

L’œuvre du réalisateur argentin Matías Piñeiro, première en lice pour le Léopard d’Or, fut présentée au public par le directeur artistique du festival Carlo Chatrian.

1
298
La Princesa de Francia, par Matías Piñeiro
La Princesa de Francia - Concorso internazionale

J’ai peut-être déjà trouvé mon coup de cœur pour ce festival. Monsieur Chatrian a déclaré qu’il s’agissait du « premier film qui a été retenu pour la compétition internationale ». Je comprends pourquoi.

En une heure et dix minutes, il fait passer un message autour du thème de la jeunesse et de l’amour, du drame, de la passion et de la vie. Il nous présente une multitude de personnages, tous différents, mais parfois, et il s’agit du seul bémol au film, pas assez différenciables, ce qui rendit difficile de suivre le dénouement.

Le scénario est sobre : une troupe d’amis et de connaissances en Argentine réalise des prestations de Shakespeare au théâtre. La troupe est centrée autour du charismatique et complexe Victor, le leader spirituel du groupe. Le père de Victor décède subitement, ce qui le pousse à partir au Mexique pendant une année, et qui a pour conséquence la dissolution de la troupe. Certains restent en contact, d’autres se quittent de façon acrimonieuse. De retour au pays, Victor essaie de réunir l’équipe pour un projet à la radio. Mais c’est là que ses relations avec cinq femmes, et les relations qu’elles ont avec d’autres personnes, vont créer l’intrigue.

La cinématographie et les dialogues sont soignés. Très soignés. Et ce dès la scène d’ouverture jusqu’à l’épilogue. Tout est recherché, chaque aspect humain, chaque expression, même chaque mot j’en ai eu l’impression, tant le tout fut admirablement exécuté par ces jeunes actrices et acteurs. Une musique d’ambiance parfaitement calibrée vient couronner le tout.

La production est très chargée en dialogue, ce qui rajoute une importance aux rares moments de silence. L’espagnol étant ou paraissant une langue parlée rapidement, cela accentue encore l’aperçu de la vie véloce de ces jeunes adultes. L’histoire est immersive, portée par les personnages et les caractéristiques que l’on leur découvre.

Le tout en fait un film émouvant, cru et vif.

Les cinq femmes mentionnées plus haut sont Paula, la petite-amie de Victor, Ana, l’amante de Victor, Natalia, l’ex de Victor, Lorena, l’amie de Natalia, et Carla, une connaissance. La scène finale les regroupe, ainsi que la quasi-totalité de la distribution. Cette scène est tout autant une représentation de la pièce théâtre qu’une analogie de la situation de Victor.

Le film est magnifique, dans tout ce qu’un film doit représenter.

Ndlr : Le distributeur de films indépendants The Cinema Guild, basé à New York, a acquis les droits pour la distribution de « La princesa de Francia » aux Etats-Unis.

Noté : 4.5 / 5

Bande-Annonce

Indisponible actuellement.

Casting

Julián Larquier Tellarini
Agustina Muñoz
Alessio Rigo de Righi
María Villar
Romina Paula
Laura Paredes
Elisa Carricajo
Gabi Saidón
Pablo Sigal
Julián Tello
Juan Chacón

Détails

Date de sortie en Suisse: Inconnu
Réalisateur: Matías Piñeiro
Pays de production: Argentine
Durée du film: 70 minutes
Genre: Romantique / Drame

(Images droits réservés)

SHARE
Previous articlePub: L’Agent par Pénélope Cruz pour Agent Provocateur
Next articleLocarno 2014 : Jour 2
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!