Le festival Sonorama Ribera atteint la majorité

0
1739
© Image Droits Réservés – http://arcalle.com/

18 ans que ce “petit festival” grandit… mais très peu, enfin juste assez… Enfin bien quoi!

Un public qui vient et qui revient, des artistes qui viennent et qui reviennent, Sonorama est un festival qui charme. La programmation de ce festival qui ne cesse d’être mon préféré, été après été, est principalement Indie, mais contient des spécialités qui fascinent.

En une soirée, et sur la même scène, on voit passer des mondes complètement différents, qui le temps d’un festival, n’ont en commun que la beauté de la musique. L’un des événements les plus attendus du festival: Un hommage au mythique chanteur de Flamenco Enrique Morente, mis en scène par ses enfants, également respecté dans le panorama musical espagnol: Estrella, Solea et Jose Enrique. Là où les choses deviennent intéressantes, c’est lorsque se joignent à eux lors de ce concert Los Evangelistas, groupe rock formé par quelques musiciens espagnols en hommage au chanteur.

Le Sonorama se veut donc mélomane, et à la question: “est-ce qu’il s’agit d’un festival indie?” son directeur répond tout sourire: “Nous ne savons pas vraiment ce que veut dire indie! Nous aimons la belle musique et ne voulons pas catégoriser notre programmation dans un genre en particulier!”

Le seul reproche qu’on peut faire au Sonorama et de se répéter un peu trop dans sa programmation. Supersubmarina, Dorian, Vetusta Morla, Sidonie, etc. sont des groupes qu’on a pu voir souvent au cours des 5 dernières éditions. 

Même comme ça, ce charmant festival fonctionne puisque son visiteur moyen (moi) revient souvent plusieurs fois. On revient parce qu’on sait qu’on va bien dormir, bien manger, bien boire et qu’on va écouter de la bonne musique. Un camping sous les pins, une région d’Espagne connue pour son bon vin et son délicieux lechazo et un public qui n’est jamais trop nombreux, font donc de ce festival la destination idéale pour les gens qui n’ont pas spécialement envie d’être immergés dans une foule.

Mes favoris

1. Sexy Zebras

Mes grands favoris. Ils ont vraiment mis le feu sur la deuxième scène du festival en pleine fin d’après-midi!

2. Lucía Scansetti

Tombé littéralement amoureux de cette magnifique voix, et de cette magnifique fille! Lucía Scansetti est à suivre de près dans le panorama musical espagnol.

3. Rufus T. Firefly

Rufus T. Firefly ont su conquérir la Plaza del Trigo (scène située au village, pendant la journée) et pourraient se retrouver sur la deuxième scène principale l’année prochaine! Les paris sont ouverts.

Je vous laisse l’aftermovie, qui est un bon condensé de belles images réalisées durant cette 18e édition.