Le Billet en escapade festivalière | Episode 3/16

Marre de la tartine du Paléo ? Marre des quais de Montreux ? Marre des vacances à Ibiza ou sur l’Île d’Oléron ? Le Billet est ton ami et te propose tous les samedis du printemps une série sur nos festivals préférés en Europe, pour aller avec des amis voir du pays et écouter de la bonne musique. De Reykjavik à Marrakech, de mai à novembre, du rock à la techno.

0
1856
Primavera Sound / Dani Cante / Tous droits réservés

Troisième étape : Primavera Sound Festival, baby!

Où ?
Barcelone, en Espagne… ou en Catalogne, bref au soleil

Quand ?
Du 28 au 30 mai 2015

Comment ça se passe ?
On dit souvent que Primavera est le Coachella européen… c’est faux! Primavera est beaucoup plus cool que Coachella: la mer, Barcelone, l’Espagne, les tapas, etc. La manifestation se veut être le sommet de la coolitude festivalière en Europe et il faut reconnaître, qu’avec son voisin Sonarien, elle en fait définitivement partie. Le festival est en ville, au Parc del Forum, vous pourrez donc profiter de Barcelone pendant la journée avant de vous rendre au bord de la mer pour profiter des meilleurs groupes du monde le soir.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=WMUUSG_dbss&w=640&h=390]

Quel type de musique ?
On parle souvent de musique « indie » pour qualifier Primavera, c’est un peu généralisateur: disons qu’il n’y a pas Robbie Williams ou Coeur de Pirate. Un bon goût à toute épreuve, une branchitude éternelle, donc, par contre, quand on rentre dans le détail, on passe facilement du rock à la pop, de l’électro au hip-hop.

Le gros point positif ?
Simplement les meilleurs groupes du moment dans une des plus belles villes du monde, dans un pays où le printemps signifie quelque chose (c’est-à-dire qu’il n’y pleut pas la moitié du temps, comme ça peut arriver par chez nous) et où faire la fête n’est pas un vain mot.

Le gros point négatif ?
La distance entre les scènes est parfois un peu importante et peut rendre les déplacements et le programme de la soirée compliqués. Les retours au centre-ville, tard dans la nuit, peuvent aussi parfois être un peu complexe.

Le détail qui tue ?
Tout mon gars!  Tout tue: le festival, la ville, les gens, l’affiche !  Primavera baby!

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=FzPPVEJEVMs&w=640&h=390]

 

Comment y aller ?
L’aéroport de Barcelone est accessible en low costs (easyjet, vueling, etc) et en vols réguliers (Swiss, Iberia, Air France, etc). On peut aussi venir en train ou en voiture depuis la France. Le Parc del Forum est relié au centre ville par le métro et le tram.
Nombreux logements disponibles sur Airbnb, Hostelbooker et cie. Dormir à proximité immédiate du site du festival demande par contre une réservation très précoce ou un porte-feuille très garni.
Le billet est plutôt raisonnable au vu de l’affiche, entre 100 et 200€ pour les 3/5 jours (y a 2 pré-soirées) selon quand on réserve dans l’année, même si c’est pas donné quand même et qu’il faut pas mal se bouger le cul pour le billet à 99€.

Quel line-up ?
Tous les meilleurs groupes du monde. A noter, une vidée publiée chaque année pour annoncer la programmation, diablement plus cool que les confs de presse de Rosselat and co.

primavera sound / tous droits réservés
primavera sound / tous droits réservés

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=qgT3edTyefg&w=640&h=390]

 

Le bonus du Billet ?

Tapas y canas offerts, samedi après-midi au centre-ville !

 

D’autres infos?

500a333e5b5a917e71edccc3e983d91b-640x360

 

La semaine prochaine?
On continue les grandes villes qui déchirent avec le Berlin Festival (new generation)