La glace et le ciel

"Je m'appelle Claude Lorius et j'aurai 23 ans pour toujours".

0
1505
La glace et le ciel - Image droits réservés - © Pathé

Claude Lorius, un homme âgé de 83 ans, nous conte ses aventures et son fabuleux parcours de vie. Glaciologue de renom, Lorius nous emmène au fin fond de l’Antarctique pour percer les secrets du climat de notre monde.

Quelle histoire, quelle existence que Claude Lorius a mené. Un homme fasciné par les sciences, fasciné par l’Antarctique et son environnement hostile. Une incroyable immersion avec les premiers scientifiques qui souhaitaient découvrir les secrets de notre Terre, au péril de leur vie.

Assoiffé d’aventure et de connaissances, Claude Lorius est ce genre d’explorateur que rien arrête, ni même les conditions dantesques auxquelles il va être confronté. Une soif d’exploration qui se comprend grâce à cette beauté polaire que Luc Jacquet parvient à capturer, à travers le regard d’un homme inquiet, les sonorités et les sensations du Pôle Sud. Une immersion glaciale que la voix de Michel Papineschi parvient à envelopper de tout son charisme pour nous accompagner dans cette expédition « Antarctiquienne ».

Nous fragilisons notre monde, notre écosystème, c’est un fait. Luc Jacquet épris d’une passion pour les climats polaires, tente surtout de nous sensibiliser face à la dangerosité des activités humaines. Rien que par le titre: La glace et le ciel, nous cernons un message caché, un message alarmiste. Des causes environnementales exposées avec poigne que nous prenons comme un voyage temporel et instructif sur les bases fondamentales de notre monde.

Un documentaire contemplatif et moralisateur, un peu trop même. Luc Jacquet – dix ans après son succès colossal avec La Marche de l’empereur – nous propose de magnifiques plans du royaume des glaces, d’une luminosité extraordinaire, si bien que nous avons plus l’impression de suivre un documentaire un peu trop simplifié compte tenu de l’étendue du problème. Au-delà de la beauté visuelle, il nous est difficile de ne pas faire allusion à Al Gore et son film Une vérité qui dérange. Peut-être plus scientifique et (beaucoup) moins beau visuellement, Une vérité qui dérange joue peut-être plus sur le côté catastrophiste que La glace et le ciel.

Pour clore le sujet, La glace et le ciel est un documentaire élégant, dont Claude Lorius nous séduit par son enthousiasme et son engagement sans faille.

Bande-annonce:






Fiche technique:

Réalisé par: Luc Jacquet
Date de sortie: 28 octobre 2015
Genre: Documentaire
Durée: 1h29min
Nationalité: Français
Photographie: Stéphane Martin

Casting:

Claude Lorius
Avec la voix de: Michel Papineschi

REVIEW OVERVIEW
Note:
SHARE
Previous articleChristian Bale campera Enzo Ferrari
Next articleThe Visit
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.