Célébrer les 100 ans de Dada en 10 étapes

0
707
Hannah Hoch 1925-35 Image droits réservés Modenschau

Né à Zurich en 1916, le Dada fête ses 100 ans cette année. Une belle occasion pour re(découvrir) la folie du mouvement révolutionnaire – qui allait bien au-delà de la création artistique – à travers une multitude de projets mis en place pour le centenaire.

I. Réviser l’histoire du Dada en regardant le documentaire Arte Viva Dada.

Réalisé par Régine Abadia, le documentaire utilise plusieurs techniques d’animation afin de raconter l’histoire du mouvement. Disponible sur Arte Creative jusqu’au 20 février.  

II. Ou se contenter d’une révision plus courte de 5m16 pour réviser votre allemand : Was ist Dada?.

Image droits réservés Groupe Dada De gauche à droite : Paul Chadourne, Tristan Tzara, Philippe Soupault, Serge Charchoune. Devant : Man Ray, Paul Éluard, Jacques Rigaut, Mme Soupault, Georges Ribemont-Dessaignes
Image droits réservés
Groupe Dada
De gauche à droite : Paul Chadourne, Tristan Tzara, Philippe Soupault, Serge Charchoune. Devant : Man Ray, Paul Éluard, Jacques Rigaut, Mme Soupault, Georges Ribemont-Dessaignes

III. Découvrir le projet Dada Data, installer Dada-block et devenez « actionnaire de société anonyme pour l’exploitation du tweetvocabulaire dadaïste ».

Dada Data est un projet de Anita Hugi, David Dufresne et du Studio Akufen, regroupant plusieurs « Hacktions » ; une sorte d’anti-musée en ligne qui invite les visiteurs à participer à l’expérience Dada. Sous forme d’un détournement ajourné, un Dada-block a été créé afin de transformer les publicités de vos pages web en oeuvres Dada. 

IV. Tester vos connaissances sur le Dada en 15 questions proposé par la RTS.

V. Surmonter le « Röstigraben » et faire un pèlerinage au Cabaret Voltaire à Zurich.

Lieu de naissance du Dada, le Cabaret Voltaire est devenu le symbole de cette révolution culturelle. Retrouvez ici le programme des événements prévus au Cabaret Voltaire pour les 100 ans du mouvement. 

Dada
Image droits réservés ©
wdr3.de

VI. En profiter pour découvrir 2 expositions dédiées au Dada à Zurich.

Le Musée National de Zurich propose « Dada Universel » qui regroupe plusieurs de ses oeuvres emblématiques. Une approche différente pour la Kunsthaus de Zurich avec « Data reconstructed » qui regroupe différentes oeuvres Dada retrouvées au quatre coins du monde.

Dada Universel du 5 février au 28 mars.  

Data reconstructed du 5 février au 1er mai.  

VII. S’y rendre de préférence le 13 février pour aller à la soirée « Kostümball » à la Zurich Kunsthaus.

Max Ernst, Le rossignol chinois, 1920 Image droits réservés Kunsthaus Zurich
Max Ernst, Le rossignol chinois, 1920
Image droits réservés
Kunsthaus Zurich

IIX. Dans le train, remplir le projet « Welche heutigen Dadas fehlen? » pour partager votre vision du Dada aujourd’hui.

IX. En rentrant, faire un crochet oar Cully à la Kunsthalle Marcel Duchamp pour y découvrir la (ré)installation « The ready made malheureux » de l’artiste Dada.

En 1916, Marcel Duchamp demande à sa soeur de réaliser un « ready made » à distance. Suzanne, sa soeur, devait « accrocher un manuel de géométrie sur son balcon de sorte que le vent tourne les pages et choisisse les problèmes que le temps se chargerait de résoudre ». Il invente un nouveau mode d’expression qui se passe de la présence de l’objet pour communiquer des représentations symboliques. 

X. Apprendre les manifestes du Dada par coeur et ne jamais oublier que « On ne peut comprendre Dada il faut en faire l’expérience » (Richard Huelsenbeck, 1920).

SHARE
Previous articleXavier Dolan enrôle Portman et Hoult pour John F.
Next articleLa 66ème Berlinale débute aujourd’hui!
Diplômée en Etudes du développement international, je rejoins l'équipe du Billet en janvier 2015. Films engagés, indépendants, je suis à la recherche d'un cinéma qui perturbe le sens commun et heurte la banalité. Parallèlement, je travaille sur différentes recherches académiques sur le cinéma et la mémoire ainsi qu'au sein du bureau du festival Cully Jazz.