Cannes 2016 | Sieranevada

Un tragi-comique à la roumaine.

0
840
Sieranevada - Image droits réservés - © Wild Bunch

Quelque part à Bucarest, quelques jours après les attentats de Charlie Hebdo et quarante jours après la mort de son père, Lary va passer son samedi au sein de sa famille réunie à l’occasion de la commémoration du défunt. Cette réunion familiale ne sera pas une partie de plaisir pour tout le monde. L’ambiance sera électrique et vive. Forcé à affronter son passé et contraint de reconsidérer la place qu’il occupe au sein de cette famille, Lary sera conduit à divulguer sa part de vérité.

Cristi Puiu nous entraine dans une sorte de comédie dramatique aux nombreux dialogues. Tourné dans sa quasi totalité dans l’appartement familial, Sieranevada se définit comme une bulle familiale prête à éclater à tout moment, et c’est ce que Puiu va nous concocter durant 2h53.

Sieranevada, un film qui se profile comme une satire familiale. Un curieux tragi-comique qui – étonnamment – utilise la quasi totalité des artifices du genre. Décadent, furieux, l’oeuvre de Puiu se déroule essentiellement dans cet obscur appartement, où toute la famille semble en désaccord et attend patiemment…le repas. C’est bien connu, le ventre vide l’agressivité est multipliée, d’où ce détail amusant et subtil. De plus, le huis-clos intensifie cette sensation de tension continuelle.

Absurdité, crises et paroles assassines

Si l’histoire peut paraitre redondante et répétitive, Cristi Puiu réussit une petite merveille derrière sa caméra. Le cinéaste excelle dans son appréhension de l’espace, filmant avec un certain talent les aléas d’une famille surexcitée. Les échanges s’enveniment tour à tour, et Puiu intensifie son cadrage méticuleux. Il ne laisse aucun détail lui échapper, si bien que tous les personnages sont définis et décortiqués.

Climat sous tension mais les rires sont légion - Image droits réservés - © Wild Bunch
Climat sous tension mais les rires sont légion – Image droits réservés – © Wild Bunch

Le poulailler grouille de rumeurs, de débats prêts à mettre le feu aux poudres. Les pleurs, les cris, ce petit monde ne semble jamais être en mesure de se mettre d’accord pour passer à table. Les règles volent en éclat, rien ne va, la famille s’embrouille et les protagonistes s’échauffent à coup de paroles assassines. Nouvelle petite prouesse du réalisateur roumain qui ne solde aucun personnage au profit d’un autre. Chacun met son petit grain de sel et le tour est joué pour rendre une famille aussi hystérique qu’affamée.

Proposant un certain exercice de styles, Cristi Puiu réussit à nous captiver malgré la longueur – un peu moins de 3h – de son récit. Certes, il est à souligner qu’une bonne partie semble superflue et sans intérêt, mais Puiu tient son os et brosse le portrait d’une famille qui s’agglutine dans une cuisine, ensuite dans la salle à manger, tout en déblatérant nombre de sujets qui découlent sur des disputes qui n’en finissent jamais. Entre rires et larmes, la famille Sieranevada passe d’une émotion à une autre d’un claquement de doigt.

Fiche technique :

Réalisé par : Cristi Puiu
Date de sortie : Prochainement
Durée : 2h53min
Genre : Comédie dramatique
Pays : Roumanie, France, Croatie, Bosnie, Macédoine
Scénario : Cristi Puiu
Photographie : Barbu Balasoiu

Casting :

Mimi Branescu
Dana Dogaru
Bogdan Dumitrache
Sorin Medeleni
Ana Ciontea
Judith State
Rolando Matsangos
Catalina Moga