Cannes 2015 : Las Elegidas

Détour dans la section Un Certain Regard.

0
1168
Las Elegidas de David Pablos - Image droits réservés - vice.com

Las Elegidas est présenté dans la section Un Certain Regard.

La prostitution juvénile est au coeur du premier film de David Pablos. Un sujet dérangeant qui a attiré mon attention dans la sélection « Un Certain Regard ».

Sofia et Ulises sont, en apparence, en train d’expérimenter une relation sexuelle. Rien de bien sorcier, mais Sofia tombera entre les mains d’un réseau de prostitution, à cause de Ulises. Empêtré dans ce cauchemar, Sofia mènera une existence au goût amer.

Las Elegidas ne ménage pas. C’est le moins que l’on puisse dire. En plein réseau de prostitution, « Les élues », la traduction française, est à peu de chose près une affaire familiale. Embarqué dans cette magouille, Ulises doit faire face au caractère de son père, mais surtout celui de son frère. Particulièrement macho, Hector pousse son frère dans ses derniers retranchements. Homme sans coeur, Hector en viendra même à martyriser, physiquement, son petit frère qu’il surnomme « Negrito ». Tiraillé entre son amour pour Sofia et ses obligations familiales, Ulises devient prisonnier de sa propre famille.

Ce qui frappe dans la réalisation de Pablos, c’est bien cette qualité du cadrage. Le travail est éblouissant, tout comme la photographie. Avec ce sujet sensible, le réalisateur mexicain tourne d’une façon « suggérée ». Exit les relations sexuelles à l’écran. Pablos, lui, propose des plans fixes sur les faciès des protagonistes en pleine action, en ajoutant le bruit des ébats. Une vraie torture émotionnelle en voyant le visage crispé de la jeune Sofia confronté à un inconnu bien plus âgé qu’elle.

Troublant et gênant, Las Elegidas est un film particulier. Si nous devenons mal à l’aise face à ce sujet difficile à visionner, la réalisation est pointue. L’image est soignée et l’histoire poignante. Un film dur mais sensiblement beau.

Bande-annonce : 


Fiche technique :

Réalisé par : David Pablos
Date de sortie : –
Durée : 1h45min
Genre : Drame
Nationalité : Mexicain
Scénario : David Pablos
Photographie : Carolina Costa

Casting :

Nancy Talamantes
Oscar Torres
Leidi Gutierrez
Jose Santillan Cabuto
Edward Coward
Raquel Presa

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleCannes 2015 : Carol
Next articleThe Great Escape’s Crushes 1/6: Little Simz
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.