Cannes 2015 : Carol

Todd Haynes nous concocte une romance bouleversante.

0
868
Carol de Todd Haynes - Image droits réservés - hollywoodreporter.com

Carol est présenté en Compétition au Festival de Cannes

Dans le New York des année 1950, Carol (Cate Blanchett) vit un mariage peu joyeux. Carol, femme à la classe non-négligeable, rencontre une jeune employée d’un magasin de Manhattan, Therese (Rooney Mara). Au fur et à mesure, le sentiment devient plus profond et oblige les femmes à entretenir une relation secrète.

Baigné dans cette ambiance distinguée des années 50, Carol l’est tout autant avec son casting. Une élégante Cate Blanchett et une charmante Rooney Mara, nous gratifient de performances hors normes. Les deux actrices interprètent, de manière captivante, un couple lesbien dans une pudeur et une classe rare.

Todd Haynes propose une poignante histoire d’amour. Mené par son excellent duo féminin, Carol est ce genre de film, qui captive par de simples regards. De simples gestes. Bien sûr, nous retrouvons le cliché de la classe sociale qui peut déranger, mais ce n’est qu’anecdotique. Et même, c’est plutôt bien vu car ce raffinement, propre aux années 50, contraste avec la « prison sentimentale » dans laquelle végète Carol Aird (Cate Blanchett).

Adapté de l’oeuvre de Patricia Highsmith, Todd Haynes met en scène un film brillant, excellemment réalisé. Une romance poignante, sensuelle, qui éblouit de bout en bout. Les pressions sociales liées à l’orientation sexuelle sont parfaitement exécutées. Le tabou dans lequel Cate Blanchett est confinée, enveloppe cette relation captivante qu’elle entretient avec Therese. Une histoire intense, sublimée par cette réalisation et ce duo bouleversant. Carol est d’une beauté saisissante!

Clip du film :

Fiche technique :

Réalisé par : Todd Haynes
Date de sortie : –
Durée 1h58min
Genre : Romance, drame
Nationalité : Américain, britannique
Scénario : Phyllis Nagy, Patricia Highsmith
Musique : Carter Burwell
Photographie : Edward Lachman

Casting :

Cate Blanchett
Rooney Mara
Sarah Paulson
Kyle Chandler
John Magaro
Jake Lacy
Cory Michael Smith
Carrie Brownstein

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleCannes 2015 : La loi du marché
Next articleCannes 2015 : Las Elegidas
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.