By The Sea (Vue sur mer)

Angelina Jolie Pitt et Brad Pitt reforment un duo au cinéma.

0
320
By The Sea - Image droits réservés - © Universal Pictures

Milieu des années 70. Après une traversée à travers la France – le film a été tourné à Malte – à la recherche de l’inspiration pour son prochain roman, Roland et sa femme Vanessa font une escale dans un petit village au bord de la mer. Couple au bord du précipice, où l’alcool et les cigarettes pleuvent, Roland et Vanessa vivent un calvaire sentimental au quotidien. Entre en scène Léa et François, des jeunes mariés venus passer leur lune de miel dans ce cadre paradisiaque. Grâce à l’arrivée de ce couple, Roland et Vanessa se découvrent une passion commune : le voyeurisme.

Un couple décimé par une douleur enfouie. Bye The Sea (Vue sur mer) dépeint un couple plongé dans le déni et la tristesse. Donnant l’impression d’avoir brûlé la vie par les deux bouts, Roland (Brad Pitt) et Vanessa (Angelina Jolie) voient leur romance partir en fumée. Roland, qui se définit comme un écrivain raté, préfère tromper son amertume au fond d’un verre. Attristé par le constant rejet de sa propre femme, le romancier ne cesse de croire à un retour à la normal, au contraire de sa femme. Roland trouvera un allié de circonstance pour combler sa solitude. Voyant l’humeur maussade de Roland, Michel (Niels Arestrup) – touchant dans son interprétation – fera office de confident. De cette éphémère relation amicale, en découlera une philosophie de vie – très simpliste – et…quelques mots en français de Brad Pitt.

Pendant la première moitié du métrage, nous sommes témoin d’un couple qui se consume. D’un côté, Roland qui tente de recoller les morceaux et de l’autre, Vanessa, cette ex danseuse chagrinée à souhait, utilisant de nombreux artifices de beauté pour cacher un mal-être profond. L’ampleur de la situation se dévoile sous nos yeux sans que l’on sache réellement la cause. La douleur se ressent dans le regard vide et empli de larmes ruisselantes de Vanessa. Mais grâce à Léa (Mélanie Laurent) et François (Melvil Poupaud), l’ex danseuse trouve une parade pour se changer les idées. De là, Vanesse adoptera une étrange attitude. Au travers d’un judas caché derrière une table dans sa chambre d’hôtel, Vanessa découvre une passion perverse à épier les deux nouveaux mariés durant leurs ébats. Cette distraction deviendra une activité commune pour Vanessa et Roland, si bien que ce curieux processus ravivera la flamme entre l’écrivain et l’ex danseuse. Cette étrange distraction s’avèrera être plus nocive qu’elle n’y paraît, car derrière ce voyeurisme, l’attraction réapparait pour Roland et Vanessa, certes, mais l’intention de l’épouse sera dévastatrice pour…les deux couples.

Roland trouve refuge dans ce petit bar pour échapper à la réalité de son couple - Image droits réservés - © Universal Pictures
Roland trouve refuge dans ce petit bar pour échapper à la réalité de son couple – Image droits réservés – © Universal Pictures

L’atmosphère très « vintage » et étudiée, grâce à l’excellente photographie de Christian Berger, permet au métrage de nous envelopper dans l’ambiance des années 70. C’est sur ces décors qu’Angelina Jolie brossera le portrait de ce couple malheureux. Si elle porte la casquette de réalisatrice, Jolie interprète le rôle principal et profite de mettre Brad Pitt, son cher mari, en scène. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’alchimie entre les deux comédiens n’est pas au rendez-vous. Si dans Mr & Mrs Smith la tension physique était à son comble, dans By the Sea, l’étincelle ne viendra que très rarement.

Le manque de profondeur dans l’aspect relationnel. La narration vide de sens et pauvre. Reste que Brad Pitt fait étalage de son talent d’acteur grâce à son charisme indéniable. Le contraire d’Angelina Jolie dans un rôle difficile à interpréter – son personnage est très discret et renfermé -, certes, mais l’actrice / réalisatrice s’enlise dans une performance lancinante et brouillonne. De l’autre, l’alchimie entre Melvil Poupaud et Mélanie Laurent est plus intéressante. Plus authentiques dans leur couple, Poupaud et Laurent garde une certaine part de mystère et d’émerveillement dans la relation qu’ils ont à l’écran. D’ailleurs, la juxtaposition des deux couples et peut-être la grande qualité du film, mise à part le thème central : la relation conflictuelle entre Roland et Vanessa.

Auteure du moyen Unbroken (Invincible), Angelina Jolie ne convainc pas avec son dernier film. Malgré un sujet intéressant, Jolie n’arrive jamais à mettre l’intensité requise pour un sujet du genre. Un récit répétitif et long. By the Sea partait sur de bonnes bases mais la finition laisse à désirer.

Bande-annonce :

Fiche technique :



Réalisé par : Angelina Jolie Pitt
Date de sortie : 9 décembre 2015
Durée : 2h12min
Genre : Drame, Romance
Nationalité : Américain
Scénario : Angelina Jolie Pitt
Photographie : Christian Berger
Musique : Gabriel Yared
Distribution Suisse : Universal Pictures

Casting :

Angelina Jolie Pitt
Brad Pitt
Mélanie Laurent
Melvil Poupaud
Niels Arestrup
Richard Bohringer
Sarah Naudi
George Camilleri

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleEntretien | Eddie Redmayne
Next articleRyan Gosling et Russell Crowe à l’enquête !
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.