Visions du Réel 2015 : All Things Ablaze

1
1443
All Things Ablaze, par Oleksandr Techynskyi, Aleksey Solodunov et Dmitry Stoikov
Image droits réservés.

La Doc Alliance est un partenariat entre sept festivals européens dédiés au film documentaire, à savoir CPH:DOX Copenhague, Doclisboa, DOK Leipzig, FID Marseille, Jihlava IDFF, Planet Doc Film Festival Varsovie et enfin les Visions du Réel.

Pour le prix, chaque festival peut soumettre un film en concours qui sera projeté durant les festivals partenaires, avec le prix final décerné durant le festival de Cannes.

All Things Ablaze est le film soumis par le festival de Leipzig et il laisse un sentiment marquant dans sa quête de la distinction.

De façon paradoxale, le film prend du recul sur sa forme alors que le fond, le sujet, est une immersion totale dans la lutte dans les rues de Kiev durant l’année 2014. All Things Ablaze est poétique presque, tant les moments symboliques sont mis en avant durant toutes les minutes.

Nous avons la police, représentant l’état du président pro-russe Viktor Yanukovych, avec leurs casques noirs, faisant face à des manifestants s’étant chapeautés de casques de chantier oranges, les couleurs de la révolution en 2004. Nous avons un prêtre orthodoxe ukrainien assénant des coups de marteau sur une statue effondrée de Lénine. Cette scène devient d’autant plus troublante lorsqu’un homme âgé, surement nostalgique de l’Union Soviétique ou simplement respectueux envers les monuments d’un passé pas si lointain, se met à protéger les vestiges de la statue avec son corps, les larmes aux yeux devant cet acharnement.

Dans tout cela, c’est la foule qui est le fil conducteur. La masse se fait entendre. La rue gronde et le conflit s’embrase littéralement.

All Things Ablaze, littéralement « Tout part en flammes », montre des images impressionnantes de la violence des affrontements dans la capitale ukrainienne entre une foule galvanisée au point du fanatisme contre les forces policières. Il montre les dissidences au sein même des protestataires, entre les casseurs violents armés de pavés et les plus modérés, quasi pacifiques. Il filme l’ancien boxeur champion du monde Vitali Klitschko (devenu le 5 juin 2014 maire de Kiev) faire face aux dissidents pour apaiser la situation.

Ce sont à chaque instant des images plus saisissantes les unes que les autres, filmées tant dans les rangs des manifestants qu’occasionnellement dans les rangs des forces policières, montrant à quel point il est difficile de garder son calme lorsque des « amateurs » vous lancent des cocktail Molotov dessus, s’immolant parfois par accident dans le processus.

All Things Ablaze montre l’enfer de feu, de fumée et de neige de l’hiver sur la rivière Dniepr, avec l’intensité représentée dans le film escaladant simultanément avec le conflit.

Le manque de dialogue, voire de narration est préjudiciable, ainsi que l’absence de présentation du conflit. Toutefois, la plongée dans ce monde rend All Things Ablaze universel, immaculé, pur malgré le fait qu’il faille connaitre la genèse du conflit et les raisons avant de s’asseoir pour le voir.

D’une certaine façon, cela empêche All Things Ablaze de juger. De l’autre, le film nous montre, mais il nous apprend beaucoup moins que ce que je ne l’espérais.

Noté : 4.5 / 5

La place Maidan Nezalezhnosti avec la statue de Berehynia, avant et pendant le conflit.
La place Maidan Nezalezhnosti avec la statue de Berehynia, avant et pendant le conflit. Image droits réservés.

Bande-Annonce

Détails

Date de sortie en Suisse: –
Réalisateur: Oleksandr Techynskyi, Aleksey Solodunov et Dmitry Stoikov
Pays de production: Ukraine
Durée du film: 82 minutes
Genre: Documentaire

(Images droits réservés)

SHARE
Previous articleEntre Amis
Next articleEn écoute : Recondite — Think Twice
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!