The Giver

Adapté du roman de Lois Lowry, "The Giver" est une histoire intéressante mais une réalisation plus que moyenne vient ternir l'oeuvre de Philip Noyce.

0
402
The Giver - Droits réservés

Dans un futur lointain, les émotions ont été éradiquées en supprimant toute trace de l’histoire. Seul « The Giver » a la lourde tâche de se souvenir du passé, en cas de nécessité. Cette tâche tombera sur les épaules de Jonas…

D’après le livre du même nom de Lois Lowry, The Giver se pose comme une réflexion très intéressante. Dans la lignée de Divergente, Hunger Games… la mode de ces adaptations de ces bouquins à succès commence à irriter. Par contre, l’histoire présentée est un peu plus recherchée que ses prédécesseurs. L’inégalité n’existe pas, l’harmonie règne dans la communauté ainsi que dans les cellules familiales dont l’habitat est minutieusement confectionné par le Comité des Sages.

Dans cette population, une personne détient le savoir et sait ce dont était constitué le passé. Cet être supérieur est appelé « The Giver » (Bridges) dont il est le dépositaire de la mémoire. Mais voilà que les ados sont conviés à une grande cérémonie pour se voir attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa fonction et sa place dans ce monde futuriste. C’est à ce moment que Jonas (Thwaites) découvre sa fonction de « passeur ». Un destin unique qui va l’amener à endurer des moments difficiles. Une aventure périlleuse où le jeune homme s’opposera aux règles fixées par la Chef Elder (Streep).

Jeff Bridges et Brenton Thwaites
Jeff Bridges et Brenton Thwaites

Intéressant par son histoire, The Giver met en lumière la problématique de notre monde actuel. Philip Noyce dépeint un monde où les misères de notre monde sont absentes. La pauvreté, la guerre, le divorce, le chômage sont un lointain souvenir pour l’époque définie par Noyce. Le bonheur est au rendez-vous mais la machine va s’embrayer et ouvrir une toute autre vision à Jonas. Exposé aux atrocités du monde d’avant, notre héros posera un tout autre regard sur le monde monté de toute pièce par le Comité des Sages. C’est là que l’énigme est prenante, les flashbacks qui montrent les magnifiques côtés de la vie mais aussi les horreurs, plongent Jonas dans une remise en question approfondie.

Intéressant mais… cela reste bien trop mou pour prétendre à quelque chose d’honnête. Noyce manque d’approfondir l’histoire, la mise en scène est bâclée au profit du spectacle. La thématique étant intéressante voire même passionnante, le cinéaste se devait d’être irréprochable dans son approche. Un sujet d’actualité et un casting de très bonne facture (Jeff Bridges, Meryl Streep, Alexander Skarsgard…) aurait dû transformer cette œuvre en réussite. Dommage mais souhaitons une suite à cette saga pour donner une seconde chance car l’idée de Loris Lowry mérite une bonne adaptation.

Avis : 2,5/5

 

Bande-annonce

 

Fiche technique :

Réalisé par : Philip Noyce
Date de sortie : 29 octobre 2014
Durée : 1h37
Genre : Science fiction, Fantastique, Drame
Nationalité : Américain

 

Casting :

Meryl Streep
Jeff Bridges
Alexander Skarsgard
Brenton Thwaites
Katie Holmes
Odeya Rush
Taylor Swift
Cameron Monaghan

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleNews : bande-annonce du prochain film de Tim Burton
Next articleNews: Gloire aux fesses rebondies
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.