The Girl on the Train (La Fille du train)

Les apparences sont parfois trompeuses...

0
286
The Girl On The Train - © Constantin Film - Image droits réservés

Adaptation du roman de Paula Hawkins, The Girl on the Train est un étonnant jeu de pistes, là où s’entrechoquent des âmes blessées. Là où le mystère s’épaissit plus nous nous enfonçons dans l’étrange expérience vécue par Rachel (Emily Blunt).

Si Paula Hawkins voyait Michelle Williams camper le rôle de cette femme alcoolique, c’est bien Emily Blunt que nous retrouvons désoeuvrée dans une affaire qui la verra passer par tous les états d’âme, hormis l’indifférence. C’est une femme étrange – soulignons la bonne performance de Blunt -, meurtrie par une rupture délicate, que nous suivons dans un train. Un moyen de transport qui lui permet de fantasmer une vie révolue, de poser un regard inquisiteur sur certains habitants de la banlieue qu’elle habitait jadis.

C’est ainsi qu’elle découvre et « fait connaissance » avec Megan (Haley Bennett), une jeune femme qui partage sa vie avec Scott (Luke Evans). Rachel ne la connait pas mais elle l’aperçoit sur son balcon à se pavaner en compagnie de son cher et tendre. Megan est une jeune femme que nous pourrions qualifier de « libertine », toujours à provoquer et charmer. Une femme qu’on découvre perdue, profondément marquée par un événement tragique. Ajoutez Anna (Rebecca Ferguson), celle qui est dorénavant la femme de Tom (Justin Theroux), qui n’est autre que l’ex mari de Rachel.

Trois femmes, trois destins liés

Tate Taylor – auteur du très bon Get on Up – s’applique à présenter ces trois femmes bien distinctement, en prenant son temps. Si très rapidement nous nous apercevons que ces trois femmes ont un lien commun, Taylor parvient à créer une ambiance étrange, transformant le film en une boîte à mystères. Il se plaît à nous montrer les problèmes d’alcoolisme de Rachel, se plaît à démontrer que cette dernière perd la boule. De l’autre, il bascule sur Megan pour mettre en avant son côté sexuel déviant. Et Anna qui, elle, mène une vie plutôt tranquille mais ne semble pas se satisfaire pleinement de sa propre existence.

Megan (Haley Bennett) - Image droits réservés - © Constantin film
Megan (Haley Bennett) – Image droits réservés – © Constantin film

Les choses se décanteront quand Megan est sauvagement assassinée. Immédiatement, Scott est présumé coupable, tout comme Kamal – le psychologue de Megan. The Girl on the Train est un puzzle qui met un temps à se constituer. Là où tout semble évident, il n’en est rien. Le meurtre de cette jeune femme occasionne un électrochoc pour Rachel, celui qui lui permettra de reprendre un semblant d’envie dans son existence.

« Sometimes I laugh »

À coup de plans serrés, d’emploi de couleurs froides, l’ambiance en devient glaçante. Les langues se délient et The Girl on the Train sème de petits indices. Les pistes semblent claires mais les apparences sont trompeuses. Qui se cache derrière ce meurtre ? Pourquoi Megan ? Nombre de questions sont en suspens et plongent le film dans l’obscurité la plus totale.

Anna (Rebecca Ferguson) et Tom (Justin Theroux) - Image droits réservés - © Metropolitan FilmExport
Anna (Rebecca Ferguson) et Tom (Justin Theroux) – Image droits réservés – © Metropolitan FilmExport

Bien aidé par un scénario en béton, Taylor parvient à garder cette dramaturgie, cette tension. La splendide bande-son de Danny Elfman – surprenante pour le compositeur fétiche de Tim Burton – donne une dimension étrange et délicieusement mystérieuse. Film habile qui plonge un trio de femmes au bord du gouffre, des femmes aux traits tirés plus l’histoire nous plonge dans les entrailles d’un thriller énigmatique et incertain.

(Avec cet article, je vous informe que je change de média pour me lancer dans une nouvelle aventure. Vous pouvez, et ce à partir du 31 octobre, lire mes avis sur www.theapologistmag.com )

The Girl on the Train | Bande annonce

Fiche technique :

Réalisé par : Tate Taylor
Date de sortie : 26 octobre 2016
Durée : 1h53min
Genre : Thriller
Pays : USA
Scénario : Erin Cressida Wilson, Paula Hawkins
Photographie : Charlotte Bruus Christensen
Musique : Danny Elfman
Distributeur suisse : Ascot Elite

Casting :

Emily Blunt
Rebecca Ferguson
Haley Bennett
Justin Theroux
Luke Evans
Alison Janney
Edgar Ramirez
Lisa Kudrow