Self/less (Renaissances)

0
2166
Self/less - Image droits réservés

Sauter de corps en corps en gardant son âme. Damian Hale (Ben Kingsley) se lance dans cette aventure pour accéder à l’immortalité. Celui-ci se trouve atteint d’une maladie incurable et décide de faire appel à ce mystérieux groupe : Phénix. On y retrouve le Dr. Albright (Matthew Goode), dont l’aura convainc Hale de transférer son esprit supérieur dans un corps de rechange. L’étape du transfert effectuée, le magnat de l’immobilier découvre une seconde jeunesse et les avantages qui vont avec. Mais après le bon temps, arrive les inconvénients…

Scénario original, voire passionnant, Self/less possédait une idée de départ intéressante. Mis en scène par Tarsem Singh (The Fall), le métrage démarre avec de belles promesses…qui vont vite s’estomper. Thriller d’espionnage réchauffé, Self/less – comme dit précédemment – démarrait dans un registre tout à fait passionnant. Oui, ce transfert d’âme dans un corps de substitution prêtait à la réflexion sur l’existence, la philosophie ou encore la grande question de l’immortalité. Au lieu de ça, Singh s’enferme dans un thriller convenu où l’action, conjuguée à une longue quête identitaire, provoquera la perte du film.

Damian Hale (Reynolds) fait face à Albright (l'excellent Matthew Goode) - Image droits réservés
Damian Hale (Reynolds) fait face à Albright (l’excellent Matthew Goode) – Image droits réservés

Sous le charisme légendaire de Ben Kingsley, Self/less dévoile une histoire mystérieuse où s’invitera le Dr. Albright. Interprété par Matthew Goode (excellent), Albright développe ce projet révolutionnaire de garder l’âme en vie. En échange d’une grosse somme d’argent, Damian Hale (Kingsley) va se transformer en Edward (Ryan Reynolds). Depuis la fausse mort de Hale et l’arrivée du personnage de Reynolds, le film perd en intensité, en intérêt. Après l’opération et le fameux transfert, Hale ingurgite des médicaments pour « garder » son âme en fonction. Dans ce nouveau corps, le richissime homme d’affaire découvre une sombre histoire et découvre les souvenirs de l’homme qui « habitait » ce corps avant sa mort. Débute cette quête identitaire – très brouillonne – qui ne sera pas de tout repos pour Damian.

Très décevant, Self/less n’est qu’un thriller comme souvent vu, qui ne confirme pas un début très prometteur. On reste très déçu et presque amer après une telle déconvenue.




Bande-annonce : 





Fiche technique : 



Réalisé par : Tarsem Singh
Date de sortie : 29 juillet 2015
Durée : 1h56min
Genre : Science fiction, Thriller
Nationalité : Américain
Scénario : David Pastor, Alex Pastor
Photographie : Brendan Galvin
Musique : Dudu Aram, Antonio Pinto

Casting :

Matthew Goode
Ryan Reynolds
Ben Kingsley
Natalie Martinez
Michelle Dockery
Victor Garber
Sam Page
Derek Luke