Nightcrawler (Night Call)

La vie mouvementée de Lou Bloom avec pour toile de fond les rues de Los Angeles.

0
155
Nightcrawler / Droits réservés

Nightcrawler est ce qu’on appelle un film « coup de poing ». Une vraie claque qui démontre la perversité de la race humaine.

Branché sur les fréquences radios de la police, Lou (Gyllenhall) parcourt Los Angeles la nuit à la recherche d’images choc qu’il vend à prix d’or aux chaînes de TV locales. La course au spectaculaire n’aura aucune limite…

Si David Fincher, avec Gone Girl, met en lumière ce que les médias peuvent faire et transmettre, Nightcrawler est une nouvelle vision du monde médiatique peu ragoûtante. Du journalisme choc qui nous entraîne dans une course au reportage le plus sanglant. Une furieuse épopée nocturne à travers les rues de Los Angeles.

Furieux est psychopathe, le personnage de Lou Bloom sied à merveille à Jake Gyllenhaal. Un rôle de sociopathe solitaire qu’il interprète avec talent. Caméra au poing, accompagné de son acolyte Rick (Riz Ahmed), Lou nous entraîne dans une course contre-la-montre aux scoops télévisuels. Entre risques inconsidérés et actes illégaux, le reporter développera une personnalité déséquilibrée qui évoluera au fil des péripéties journalistiques de l’homme.

Nightcrawler est une aventure folle d’un détraqué. Ce premier long-métrage de Dan Gilroy s’intensifie avec un rythme et des séquences effrénées, les temps morts sont inexistants. Couleurs vives, plans panoramiques, la gamme est représentative d’un film hypnotisant, scandaleux voire même vicieux. Plusieurs scènes collent à cette ambiance survoltée que représente le personnage de Jake Gyllenhaal. L’étrange rôle que campe Gyllenhaal se traduit par un esprit calculateur et doté d’une malice aiguisée. Dan Gilroy offre un rôle taillé sur mesure pour l’acteur américain dont la transformation physique prouve l’énergie dépensée par le californien. On pourrait qualifier cette interprétation comme une sorte de one-man-show « délicieusement » dérangé. Une chose est sûre, Nightcrawler ne laisse pas indifférent et laisse un regard dubitatif sur les médias de nos jours.

Avis : 4,5/5

 

Bande-annonce :

 

Fiche technique :

Réalisé par : Dan Gilroy
Date de sortie : 26 novembre 2014
Durée : 1h57min
Genre : Thriller
Nationalité : Américain
Compositeur : James Newton Howard
Photographie : Robert Elswit

 

Casting :

Jake Gyllenhaal
Rene Russo
Bill Paxton
Riz Ahmed
Kevin Rahm
Ann Cusack
Jonny Coyne
Jamie McShane

REVIEW OVERVIEW
Note
SHARE
Previous articleWeb: Rosetta et la comète Tchouri
Next articleLes croquettes du lundi
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.