Le match Brésil – Allemagne vu par les internets et moi

0
476
Mundabor. (2013). Jesus Facepalm [jpg]. Retrieved from http://mundabor.files.wordpress.com/2013/12/jesus-facepalm.jpg

J’inaugure un nouveau genre pour lebillet.ch, je vais utiliser un autre média que ceux présentés habituellement sur ce site. Il s’agit d’internet. En effet, ce dernier pouvant parfois dépasser le cadre des chats ou des nichons, il nous a offert, dans la nuit, un florilège d’images, de gifs et de vidéos concernant le fameux match Brésil-Allemagne de la veille.

Je ne cacherai pas que je ne m’y connais pas tellement en foot, je profite juste de l’ambiance pour boire une bière avec des potes à Ouchy et pour me faire croire, désespérément, que j’ai une vie sociale active ou alors de m’offrir une dizaine de hamburger à 1.-, un repas digne d’un roi pour le pauvre étudiant que je suis.

license2kilt. (2014). And that was just the first half. [jpg]. Retrieved from http://i.imgur.com/5gvsgB2.jpg
license2kilt. (2014). And that was just the first half. [jpg]. Retrieved from http://i.imgur.com/5gvsgB2.jpg
Mais revenons au massacre de hier soir, l’Allemagne a humilié l’équipe du Brésil. Les caméras allemandes sont d’ailleurs passées maître dans l’art de filmer de pareilles scènes dans les milieux BDSM underground de certains clubs d’arts érotiques. En effet le gangbang des rois du foot a eu lieu en direct hier soir et à une heure de grande écoute, la mise en scène était digne des plus grands pornographes berlinois.

Je n’avais pas vu l’Allemagne mettre une pareille raclée à un pays depuis 1939, je tiens à rappeler que la dernière fois qu’un état s’était si mal défendu face à la Germanie, il avait perdu leur souveraineté nationale pendant au moins 5 ans.

Après l’humiliation en règle de la part de la « Mannschaft », leurs supporters devront se montrer prudents au pays de la cachaça mais ce n’est pas la première fois que des milliers d’allemands devront baisser la tête, afin de se faire oublier un moment, au Brésil. Comme quoi ce match fait définitivement échos aux heures les plus sombres de notre histoire.

Mais assez parlé du passé, et rigolons plutôt des images pour le moins cocasses que nous offrent imgur avec tout son amour et son œil acerbe sur l’actualité (cliquez allégrement sur les liens), notamment sur la blitzkrieg menée par l’équipe allemande hier soir. Il y a cette jolie animation qui montre les tirs au but de chaque équipe et on remarque assez vite qu’une équipe était un peu plus active que l’autre.

washuu. (2014). Brazil vs. Germany [jpg]. Retrieved from http://imgur.com/a/qebmD?gallery
washuu. (2014). Brazil vs. Germany [jpg]. Retrieved from http://imgur.com/a/qebmD?gallery
Tout de même, les pauvres brésiliens ne peuvent même pas rentrer à la maison. Les supporters ne peuvent que pleurer pour étancher la soif des allemands. Pour la petite histoire du papy moustachu dans la série photo, il a donné sa coupe à une fan allemande en lui disant de l’emporter en finale.

Les allemands ont d’ailleurs un joli mot pour décrire le plaisir que l’on ressent en voyant la malchance d’un autre, cette résolution des ambigüités afin de les faire coexister se nomme la « Schadenfreude ». Je la ressens avec une certaine délectation.

J’ai l’impression que ce match était comme si je jouais contre un petit cousin à Fifa 98 sur Playstation, aucune chance pour le petit.

Dommage pour le Brésil, comme le « Cristo Redentor » l’indique, ce n’est pas passé loin et pourtant la coupe s’échappe. La presse brésilienne n’est pas tendre envers son équipe nationale.

Il n’empêche c’est un bel hommage des joueurs brésiliens qu’ils ont fait à Neymar, il ne pouvait pas jouer et donc eux non plus.

Quoiqu’il en soit une proposition est ressortie concernant le nouveau drapeau du Brésil et il est beau!

New Brazilian Flag!
Linarth. (2014). New Brazilian Flag! [gif]. Retrieved from http://i.imgur.com/FGKc9Vs.jpg
Pour terminer, le match était tellement violent que l’Allemagne a, rétroactivement, gagné la finale de 2002.

 

par Valentin Rufer