Locarno 2015 – Der Nachtmahr

0
1496
Der Nachtmahr de Akiz - Image droits réservés - Locarno 2015

Peut-être un des films « buzz » de cette sélection locarnaise. Ce film, c’est Der Nachtmahr, une oeuvre qui symbolise cette nouvelle vague du cinéma allemand, et plus particulièrement, le cinéma berlinois.

Des jeunes en pleine débauche festive. De la musique à coin qui nous défrise les moustaches. Der Nachtmahr démarre sur un ton sombre – typiquement berlinois – rythmé par des flash qui agressent, qui nous plongent dans une atmosphère décadente. C’est là que nous faisons la connaissance de Tina (Carolyn Genzkow), une jeune fille branchée qui semble profiter pleinement de sa jeunesse. Un soir, elle entend un bruit dans sa cuisine. À ce moment précis, elle verra entrer dans sa vie une étrange créature. Tout le monde – ses parents aussi – la prend pour une folle, pensant qu’elle disjoncte. Que se passe-t-il dans la tête de Tina ?

Tina plongée dans une atmosphère typiquement berlinoise - Image droits réservés - Locarno 2015
Tina plongée dans une atmosphère typiquement berlinoise – Image droits réservés – Locarno 2015



L’étrangeté de l’histoire fait le charme de ce film « ovni », habilement mis en scène, restant dans une trame mystérieuse jusqu’à son épilogue, le pari que prend le cinéaste – le dénommé Akiz – est risqué mais assumé de bout en bout. Entre son thérapeute, les moqueries de ses amis, Tina ne peut compter que sur elle-même. Véritable combat émotionnel face à l’incompréhension de son entourage, Tina adopte une nouvelle approche et tente nouer contact avec cette créature répugnante. Un nouveau départ s’amorce entre les deux individus.

L’approche du réalisateur Akiz, semble être assez judicieuse. Symbolisant l’aspect négatif et répugnant de Tina, nous pouvons aussi être amené à penser que cet être dégoûtant est aussi un mélange des projections qui rythment la vie de Tina. Les alternatives sont légion, la réflexion que propose Akiz est ingénieuse. Des questions qui demeurent étranges et captivantes. Der Nachtmahr est une expérience sensorielle et mystérieuse.

Bande-annonce : 






Fiche technique :

Réalisé par : Akiz
Date de sortie : –
Durée : 1h28min
Genre : Mystère, Drame
Nationalité : Allemand
Scénario : Akiz
Photographie : Clemens Baumeister

Casting :

Carolyn Genzkow
Kim Gordon
Julika Jenkins
Arnd Klawitter
Wilson Gonzalez