Disclosure | Halle Tony Garnier, Lyon

0
1787
Disclosure / Tous droits réservés

Quand on est fan d’architecture, de bonne bouffe et de Disclosure, un concert de ces derniers à la Halle Tony Garnier de Lyon est une occasion unique.

Départ donc de Suisse vers la capitale de la bonne bouffe, un tour en TER et en métro plus tard, petit apéro en bistro, avant une superbe bouffe à la Brasserie Georges. Un passage en tram devant le nouveau Musée des Confluences et on arrive à la Halle Tony Garnier. Cette immense halle, conçue par le tout aussi immense architecte Tony Garnier, abrita d’abord un marché couvert, avant d’être transformée en salle de concerts pouvant accueillir, dans sa configuration maximale, jusqu’à 17’000 personnes.

C’est dans une configuration plus petite qu’on vient voir les deux rouquins de Disclosure, mais on peut malgré tout apprécier la magnifique architecture du lieu. C’est vraiment beau et, dans le même genre de capacité, ça change de l’immonde Geneva Arena. Moins de monde donc, mais quand même environ 5’000 personnes à vue de nez, dans un superbe espace.

Les frangins débarquent et lancent leur live. On se souvient qu’on avait parlé de la configuration DJ-set lors de leur passage à Exit, on est ici clairement dans une configuration live ou du moins, aussi live qu’on peut imaginer Disclosure. J’entends par là qu’ils jouent leurs titres selon une structure de concerts, mais qu’ils ne sont malgré tout que les 2 sur scène.

Disclosure / Tous droits réservés
Disclosure / Tous droits réservés

Concernant le concert, on dira que ceux qui adorent Disclosure auront adoré, les titres et les tubes se déroulant les uns après les autres, quant à ceux qui connaissent moins, le tout aura peut-être un déroulement un peu linéaire et mou. La scénographie et les lumières sont plaisantes et parfois très belles et on prend beaucoup de plaisir à voir l’ambiance monter gentiment. La nouveauté est que désormais Disclosure chante sur scène, ce n’est pas toujours réussi, mais y a de l’idée. Sinon, y a de la basse, du clavier, de la batterie, des lumières, c’est beau, ça bouge, c’est bon.

Une belle soirée, une bonne bouffe, une belle salle, un excellent concert, que demande le peuple ?