Venise 2014 : Birdman

Nous avons eu la chance de voir aujourd’hui "Birdman", en première mondiale et en ouverture du festival du film de Venise.

0
451
Birdman, par Alejandro González Iñárritu
© 2015 Twentieth Century Fox Film Corporation, image droits résevés

Nous vous en parlions plus tôt dans l’année, nous avons partagé les clips, et maintenant nous l’avons enfin vu.

Birdman est une œuvre splendide signée Alejandro González Iñárritu à propos de thèmes inhérents au monde du théâtre et du cinéma, mais aussi de tout ce qui gravite autour. Nous suivons dans une sorte de plan-séquence les péripéties de Riggan Thomson (Michael Keaton), acteur à succès dans un autre siècle, qui tente avec l’aide de son ami Brandon (Zach Galifianakis) de monter une pièce de théâtre à Broadway. La production bat de l’aile jusqu’à l’arrivée de l’acteur reconnu Mike Shiner (Edward Norton), tandis que Riggan tente de construire une relation avec sa fille Sam (Emma Stone).

Le film passe en revue les critiques, les acteurs, les médias, les journalistes, mais aussi les notions et perceptions de gloire et de succès ainsi que tout ce qu’ils peuvent coûter en termes humains. Malgré avoir été un phénomène au box-office, Riggan pense qu’il n’a pas laissé de contribution artistique digne à l’humanité et le prend comme un échec personnel. Hanté par les démons de son succès cinématographique, il lutte pour mener cette pièce de théâtre à bien, en dépit de la perception du public ou des professionnels sur sa place dans le monde, que ce soit à Hollywood ou à Broadway. Tous les thèmes du succès et de la valeur de l’accomplissement personnel sont mis en exergue dans cette détermination maladive du personnage de Keaton, qui réussit à nous faire partager sa passion pour son œuvre.

C’est ironique de dire que Norton vole la vedette à Keaton de par sa performance, car c’est en soi une des intrigues du film d’Iñárritu, mais ce sont bien son charisme, ses mimiques, sa gestuelle et sa présence qui font passer le film dans le plus haut niveau. Emma Stone en ressort indéniablement grandie, son personnage offrant une vue cynique mais tant réaliste à propos des thèmes auxquels son père souhaite toucher.

Le tout est magnifiquement dirigé par Iñárritu, dans un style parfois loufoque, mélangeant librement réalité, hallucinations et imagination, mais qui sait faire passer le message ainsi que les émotions.

Par dessus tout, le film m’a marqué car c’est une allégorie de la carrière de Keaton. Un acteur connu pour avoir incarné au cinéma un super héros légendaire (Batman de Tim Burton) et qui peine à se défaire de cette image. Il s’agit pour moi d’un rôle parfait pour l’acteur, tout autant que The Wrestler le fut pour Mickey Rourke.

Un film superbe que nous recommandons à tous.

Et voici ce dont Sven en a pensé :

« Un ancien acteur connu qui tombe dans l’oubli. C’est un peu le slogan que transmet Birdman avec finesse. Inarritu dépose un petit bijou pour l’ouverture de cette 71ème Mostra de Venise.

L’histoire plutôt classique prend une toute autre dimension grâce à la qualité d’un casting de haut-vol. De Michael Keaton à Norton ou encore Naomi Watts, la qualité proposée par les comédiens donne une ampleur conséquente au film. Le tout orchestré par un metteur en scène génial.

Un casting hors-norme mais aussi une bande-son en béton pour accompagner ce long-métrage. Une sublime mélodie accompagnera la crise existentielle de notre star déchue. Une longue descente aux enfers pour Riggan Thomsen (Keaton) qui, accompagné de sa fille (Stone), tentera par tous les moyens de se refaire une santé et une popularité grâce à une pièce de théâtre. Sans trop m’avancer je peux certifier que Michael Keaton réalise la performance de sa carrière.

Des scènes à mourir de rire, des faciès d’Edward Norton indescriptibles, des hallucinations, une remise en question continuelle, une voix off étrange, c’est la magie de l’œuvre concoctée par Alejandro González Iñárritu. Une comédie dramatique phénoménale par son intensité et sa fluidité. Oui, Birdman est excellent et se pose comme un sérieux prétendant au Lion d’or. »

Noté : 5 / 5

Bande-Annonce

Casting

Michael Keaton
Zach Galifianakis
Edward Norton
Andrea Riseborough
Amy Ryan
Emma Stone
Naomi Watts
Lindsay Duncan
Merritt Wever
Natalie Gold
Jeremy Shamos

Détails

Date de sortie en Suisse: 28.01.2015 (Suisse Romande) / 15.01.2015 (Suisse Allemande)
Réalisateur: Alejandro González Iñárritu
Pays de production: Etats-Unis
Durée du film: 119 minutes
Genre: Drame / Comédie

(Images droits réservés)

SHARE
Previous articleHercules (Hercule)
Next articleVenise 2014 : The Look of Silence
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!