Un Montreux Jazz Festival en béton armé

0
379
Montreux Jazz Festival | Sylvie Fleury | Droits résérvés

Le suspense était à son comble ce matin pour la conférence de presse du Montreux Jazz Festival. Entre rumeurs, excitation et artistes qui dévoilent l’info trop tôt sur leurs réseaux sociaux, nous avons eu affaire à une fin de matinée captivante.

Lady Gaga dévoilait, peu avant l’heure fatidique, la soirée du 6 juillet à Montreux qu’elle partagerait avec Tony Benett. Gros show en perspective, en effet le métissage générationnel entre ces deux personnalités devrait attirer un public bien varié.

La conférence de presse commence avec des sons radiophoniques et une vidéo sympa d’une fille qui se réveille, se prépare et se balade dans la région, en dévoilant les fameux noms, qui apparaissent les uns après les autres dans un tableau, sur son iPhone, sur des affiches dans la rue…

Contrairement au Paléo, qui nous a laissé entrevoir des commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux, ce Montreux Jazz Festival laisse clairement tout le monde bouche bée, tant il y a du très lourd et pour tous les goûts.

Du côté de mes petites préférences, je suis servi, puisque:

Le dimanche 5 juillet, au Lab, Foxygen, dEUS et The War on Drugs promettent une soirée rock alternatif d’exception. Au même moment et dans l’Auditorium, ce sont mythiques Chemical Brothers qui viennent mettre le feu à Montreux.


Le lendemain, lundi 6 juillet, ce sont Die Antwoord et Buraka Som Sistema qui jouent au Lab alors que le Stravinsky est over mega full.

Le jeudi 9 est sans doute la soirée qui met tout le monde d’accord au Billet, tant on a déjà longuement parlé de ces artistes ces derniers temps: Jamie XX, SBTRKT et Hudson Mohawke annoncent une soirée électronique inoubliable.

Vendredi 10, notre équipe se sépare pour assister d’une part à Portishead au Stravinsky, notamment Ray qui les a vu en 1997 à la salle Métropole et qui se réjouit de se remémorer ses 17 ans. Par ailleurs, vu qu’en 97 j’avais 7 ans, je vais plutôt aller jeter un œil au Lab pour voir Jack Garatt qui a offert un live show d’exception aux journalistes présents lors de cette conférence. Il jouera aux côtés de Sebastien Schuller et de la jolie (et surtout talentueuse) Sophie Hunger.

Dimanche 12, c’est FOALS et Kid Wise qui captivent mon attention.

Lundi 13 je ne raterais absolument pas la chance de revoir James Blake tant son live d’il y a deux ans m’avait fait planer. De plus il partage la soirée avec Hot Chip et Years & Years, ceux-ci promettant de rendre la soirée électrique.

Le mardi 14, The Kooks te feront danser aux côtés de Kwabs, au Lab.

Le mercredi 15 est également une soirée qui fait l’unanimité au Billet, tant on a aimé Fakear lors de son passage à l’Amalgame, sans parler, évidemment, de Alt-J.

Voilà pour nos chouchous, mais sinon, le reste est tout aussi impressionnant puisque côtés grands noms, on trouve: Lenny Kravitz, Lionel Richie, Mary J. Blige, Lady Gaga, John Legend, Santana, Chick Corea et Herbie Hancock, Alabama Shakes, Paolo Nutini, Los Lobos, Toto, Caetano Veloso & Gilberto Gil, La famille Chedid (M), Avishai Cohen, Anna Calvi et un hommage au grand Paco de Lucia, dans les grandes lignes.

Alors, impressionnés?