Pouvoir compter sur un duo composé de Vincent Cassel et François Cluzet, avouons que Un moment d’égarement avait de la gueule rien que par ses deux têtes d’affiche. De plus, Un moment d’égarement est le remake du film de Claude Berri en 1977. Cette fois-ci réalisé par Jean-François Richet (Mesrine), le métrage se présentait dans de bonnes dispositions.

Antoine (Cluzet) et Laurent (Cassel), amis de longue date, passent les vacances en Corse avec leurs filles respectives : Louna (Lola Le Lann), 17 ans et Marie (Alice Isaaz), 18 ans. De fil en aiguille, Louna tombe amoureux de Laurent et arrive à le séduire lors d’une soirée bien arrosée. Très amoureuse du père de son amie, Louna garde le secret et reste muette. Mais combien de temps le secret tiendra-t-il ? 

Le pari de remettre au goût du jour l’oeuvre originale de Claude Berri est réussi. Jean-François Richet nous emmène dans une Corse paradisiaque sur fond de comédie dramatique. Exit les femmes respectives, les deux amis emmènent leurs filles. Entre un père plutôt cool et « jeune » (Laurent) et un père plus stricte (Antoine), les deux adolescentes profiteront de s’adonner à plusieurs sorties festives et tardives. Un soir, Antoine souhaite se retrouver seul pour séduire une femme. Embêté, Laurent accompagne les deux jeunes filles et festoie comme il se doit. Les gin tonics coulent à flot et le moment d’égarement plane comme une ombre…

Vincent Cassel et François Cluzet forment un excellent duo - Image droits réservés
Vincent Cassel et François Cluzet forment un excellent duo – Image droits réservés

Pris dans la tourmente du mensonge, Laurent sent la colère de sa fille, qui flaire vite le manège, et le poids de la culpabilité. De plus, l’intempestive Louna dépasse les bornes et s’accroche de plus en plus au père de Marie. Antoine, aveuglé par son tempérament, un sanglier qui saccage son grillage et les problèmes avec sa femme restée à Paris, démarre une enquête pour retrouver celui qui a fait du mal à sa fille…

La talentueuse
La talentueuse Alice Isaaz – Image droits réservés

Construisant son film autour du mensonge qui hante les vacances de Laurent, Jean-François Richet propose une comédie dramatique bien ficelée. Plus placé sous le signe de la comédie, Un moment d’égarement profite d’un François Cluzet, proche de la crise d’hystérie, et d’un Vincent Cassel toujours aussi charismatique. Avec cet excellent duo, Lola Le Lann et Alice Isaaz s’en sortent admirablement. Alice Isaaz, aperçue dans La crème de la crème, campe une adolescente rebelle et parfois tête à claque, tout comme Lola Le Lann qui, pour son premier film, réussit une excellente prestation.

Un moment d’égarement est un film malin et intéressant, à la fois. Sans être le chef-d’oeuvre de l’année, Un moment d’égarement nous tient en haleine grâce à cette emprise qu’a Louna sur Laurent. Entre séduction, culpabilité et amitié, Jean-François Richet ne s’égare pas et nous fait passer un moment sympathique.

Bande-annonce :

 

Fiche technique :

Réalisé par : Jean-François Richet
Date de sortie : 17 juin 2015
Durée : 1h45min
Genre : Comédie dramatique
Nationalité : Français
Scénario : Lisa Azuelos, Jean-François Richet
Photographie : Robert Gantz, Pascal Marti

Casting : 



François Cluzet
Vincent Cassel
Lola Le Lann
Alice Isaaz

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleThe Croquette Reloaded
Next articleSPY
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.