« True Detective » : fin inattendue pour le second épisode

"On ne peut pas pêcher sans mouches"

0
228
True Detective - Image droits réservés - biography.com

Après un premier épisode en demi-teinte, le second épisode de True Detective devait donner un petit coup de fouet à une histoire un peu molle. Se clôturant sur une scène intrigante, le premier épisode laissait un avant-goût intéressant pour démarrer (complètement) la saison 2.

Franck Semyon (Vince Vaughn) est un écorché vif. Dès le début, l’entrepreneur parle d’une enfance compliquée, entachée d’un père alcoolique qui l’enfermait dans la cave pour pouvoir aller se glisser quelques verres sous la cravate (si vous me permettez l’expression). Dans une ambiance sombre et obscure, « Nights finds you » démarre sur des bases bien connues des fans de True Detective. Cette première scène permet de pousser la réflexion un peu plus loin. Dans cette obscurité et cette vaste demeure luxueuse, on ressent un vide. Ce vide s’exprime par des plans glacials et cette simple phrase que dit Franck : Je n’ai jamais su quoi faire…de l’argent. Le ton est donné, les confessions pleuvent…

Ce deuxième épisode nous éclaire gentiment mais sûrement sur ses protagonistes. On apprend petit à petit que les personnages imaginés par Pizzolatto, sont des êtres marqués par une enfance déplorable. Non seulement nous en apprenons un peu plus sur Franck, mais aussi sur Paul (Kitsch). Pour preuve, nous apercevons la génitrice de Paul – allure délabrée et verre à la main – une femme très, très proche de son fils, voire trop. Comme je l’avais cité dans l’article précédent, le personnage de Taylor Kitsch semble être le plus prometteur et le plus fascinant. Toujours aussi discret et charismatique, Paul semble cacher plusieurs secrets douloureux.

L’enquête démarre et nous retrouvons le duo Ray (Farrell) et Ani (McAdams). Leurs échanges font penser à ceux de Rust et Marty (Saison 1), en moins profonds et philosophiques. Nettement moins captivants que les discussions de la première saison, le duo de cette seconde saison mérite, quand même, une certaine attention. Truffées de sous-entendus, les discussions s’intensifient au fil des kilomètres avalés par les deux flics.

Focalisé sur le dénouement de l’enquête, nous restons à l’affût de la moindre petite brèche pour percer le mystère qui entoure le meurtre de Caspere. De fil en aiguille, nous découvrons que ce mystérieux Caspere était un obsédé sexuel. L’existence de ce Caspere n’est pas prête de nous avoir tout révélé.

Pour en finir avec ce deuxième épisode, le rythme reste toujours un peu mou, voire ennuyant. Par contre, les showrunners se devaient de nous tenir en haleine. Chose faite ! Sans dévoiler cette fin surprenante, les scénaristes dévoilent un retournement de situation complètement inattendu. Là, nous restons bouche bée. Rendez-vous au troisième épisode !

Casting : Colin Farrell, Vince Vaughn, Rachel McAdams, Kelly Reilly, Taylor Kitsch

Genre : Drame, Policier, Thriller
Chaîne : HBO
Création : Nic Pizzolatto
Nationalité : Américaine
Année : 2014-2015