Thom Yorke, membre au lead de Radiohead, nous offre une belle surprise cette semaine. En effet, le britannique a voulu innover en proposant un nouvel album solo à télécharger via une nouvelle plateforme mise en place par BitTorrent. L’artiste est bien connu depuis quelques années pour ses tentatives de ventes numériques alternatives. En 2007, il proposait l’album In Rainbows de Radiohead en Prix Libre, et plus récemment l’album King of Limbs était mis en vente uniquement depuis le site web du groupe. Thom est également connu pour être en guerre contre Spotify, plateforme de laquelle il a retiré les titres de son groupe Atoms For Peace.

BitTorrent était connu jusqu’à présent comme étant l’un des programmes les plus utilisés pour la gestion des téléchargements « Torrents », souvent associés au piratage. BitTorrent Bundle, lui, est une plateforme parallèle présentée comme un moyen de partager du contenu audiovisuel, moyennant rémunération ou pas, à un public large, ou dans un cercle plus fermé.

Thom Yorke, pour expérimenter le potentiel d’une telle plateforme, nous met à disposition 8 titres et un clip pour CHF 5.71.- . Il pense qu’une telle démarche raccourcit le chemin entre l’artiste et le consommateur, en évitant moultes intermédiaires qui augmentent les prix et prennent des commissions. Il propose également via le site du projet, l’achat d’un vinyle, pour £30.

Tomorrow’s Modern Boxes est un huit titres entraînant, qui nous plonge dans un univers intergalactique et onirique.

L’ambiance de l’album est spatiale. Les 8 titres mêlent les drum loops et les basses irrégulières, les synthés envoûtants, sa voix pleine de mélancolie. Rien de bien surprenant en somme, quelque chose qu’on a l’habitude d’entendre avec le leader de Radiohead et d’Atoms for Peace, mais quelque chose qui plaît. En écoutant Interference, on peut se sentir comme Sandra Bullock dans Gravity ! Planante et solitaire. The Mother Lode nous réveille de la sieste avec un rythme plus rapide, des basses profondes et une voix très étouffée par les effets. Nose Grows Some est une charmante berceuse qui clôt l’album en douceur. Tout l’album s’écoute facilement, sans grosse surprise sonore mais sans tâches non plus. Un petit plaisir solitaire à écouter sans modération.