The Longest Ride (Chemins croisés)

Une romance à l'eau de rose...

0
438
THE LONGEST RIDE - 2015 FILM STILL - Sophia (Britt Robertson) and Luke (Scott Eastwood) - Photo credit: Michael Tackett TM and © 2014 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved. Not for Sale or Duplication.

Une belle histoire d’amour entre un champion du rodéo, un vrai dur à cuir, et une jeune étudiante en art. Le couple mis à rude épreuve face aux aléas de la vie, fera la rencontre d’un homme, Ira. Secouru par nos deux tourtereaux après une sortie de route, ce vétéran de la Seconde Guerre mondiale racontera son parcours de vie et son profond amour pour sa femme Ruth.

D’après l’oeuvre de l’éternel sentimental Nicholas Sparks, The Longest Ride ne prétendait pas être un film de haute voltige. La qualité première du film se trouvait dans un casting très intéressant. Scott Eastwood (fils de Clint) est l’acteur qui monte Outre-Atlantique. Jack Huston, le futur Ben-Hur, s’est fait très remarqué dans la série Boardwalk Empire ou encore dans American Hustle. Britt Robertson, c’est le rôle principal dans Tomorowland de Disney. Et un certain Alan Alda est à l’affiche d’un casting très bien fourni.

clairestbearestreviews_filmreview_thelongestride_oona_jack
Oona Chaplin et Jack Huston – Image droits réservés – clairestbearestreviews.com

Passé le casting, la matière que proposait George Tillman Jr. tendait vers une romance à l’eau de rose presque convenue. C’est sûr que Nicholas Sparks reste bien ancré dans ses histoires d’amour. Dès le début, nous entrons dans un registre très sentimental, très « vieux jeu ». Profitant de juxtaposer deux époques ou deux histoires d’amour à des époques différentes, Tillman table sur une réalisation très cliché. Les soupirs sont de plus en plus présents, The Longest Ride en devient lancinant. Une vraie romance qui fera craquer la gent féminine et encore.

Très pauvre, The Longest Ride laisse entrevoir de belles images, du rodéo comme si on y était et un petit coup de théâtre final sympathique. Autrement, nous restons insensible à un récit très plat. L’émotion ne prend pas, la direction des acteurs est mauvaise et en plus, c’est long. Bref, une oeuvre sans relief qui ne vaut pas le détour. Mais c’est joli, diront certaines…

Bande-annonce : 





 

Fiche technique :

Réalisé par : George Tillman Jr.
Date de sortie : 10 juin 2015
Durée : 2h19min
Genre : Drame, Romance
Nationalité : Américain
Scénario : Nicholas Sparks, Craig Bolotin
Musique : Mark Isham
Photographie : David Tattersall

Casting :

Scott Eastwood
Britt Robertson
Jack Huston
Oona Chaplin
Alan Halda
Melissa Benoist
Lolita Davidovich
Brett Edwards

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleTrails and Ways – Pathology
Next articleDo It de Shia LaBeouf
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.