La Révolte sonne au moment où l’Embrasement se consume pour les Hunger Games. La première scène du film débute avec Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) tentant d’identifier où elle se trouve, après avoir détruit l’arène des jeux et avoir été ôtée par un aéronef non identifié.

Très rapidement, l’action est transportée vers le District 13, le district perdu de la mémoire collective, complètement rasé de la surface terrestre par le Capitole. Sauf que le district survit sous terre, dans une ambiance similaire au Zion de la saga Matrix, présidé par Alma Coin (Julianne Moore) et préparant son assault final envers le président Snow (Donald Sutherland) et l’oppression du pouvoir central tyrannique.

Qui dit rébellion dit symbole, et c’est le bien habile Plutarch (Philip Seymour Hoffman, dans son dernier rôle au cinéma), en l’occurrence le ministre de la propagande, qui sera chargé de transformer la vacillante et fragilisée Katniss en héraut de l’espoir.

Voilà. C’est à quoi se résume la première partie de la Révolte. Deux heures qui servent de bande-annonce pour la seconde partie (sortie en novembre 2015) et qui sont passées majoritairement à concocter un film dans un film. En effet, Katniss sera suivie durant la quasi totalité du film par la réalisatrice Cressida (Natalie Dormer) ainsi que son équipe de tournage pour récolter des images, des videos et des messages pour la rébellion. On naviguera allègrement de Koh Lanta (Katniss en mode survie) à la Star Academy (Katniss chante) en passant par Secret Story (Katniss ne sait pas si elle préfère Gale ou Peeta) pour une valeur cinématographique des plus moindres.

Armée de ses flèches, Katniss luttera contre les forces armées du Capitole, mais surtout tentera de galvaniser les autres districts. Car c’est là l’intégralité de l’action concernant Katniss, qui subit le restant du temps avec sa famille et notamment sa petite sœur Primerose, qui, faut-il le rappeler, est la raison pour laquelle toute cette saga a débuté!

Voici ce qui se passe quand on sépare le tome final d’une saga en deux parties : on doit indéniablement meubler. Une histoire donc limitée, mise en arrière plan au profit de l’aspect commercial (le film est listé par certains comme le plus attendu de l’année 2014), qui aurait pu offrir mieux en termes de suspense au moins, comme par exemple le final de Harry Potter.

Pour couronner le tout, les acteurs ne me semblent pas au sommet de leur art. Entre un Woody Harrelson trop brièvement vu, une Julianne Moore limitée par le rôle et un Philip Seymour Hoffman quasiment amorphe (et qui méritait bien mieux comme ultime rôle), il n’y a pas grand chose pour distinguer cet opus des Hunger Games des autres films du genre.

Sa grande qualité? Il reste plaisant à voir, accessible à tous, et nous plonge fondamentalement et de façon irreversible vers des confrontations intenses à venir. Mais il est clair que j’ai préféré les deux premiers films.

P.S.: Je n’ai pas lu la saga de Suzanne Collins, je ne peux donc me prononcer sur une représentation fidèle ou non des évènements dans cet opus.

Noté : 2 / 5

Bande-Annonce

Casting

Jennifer Lawrence
Josh Hutcherson
Liam Hemsworth
Woody Harrelson
Elizabeth Banks
Philip Seymour Hoffman
Julianne Moore
Donald Sutherland
Mahershala Ali
Natalie Dormer
Sam Claflin
Stanley Tucci
Sarita Choudhury

Détails

Date de sortie en Suisse: 19.11.2014
Réalisateur: Francis Lawrence
Pays de production: Etats-Unis
Durée du film: 123 minutes
Genre: Science-Fiction / Aventure /Action

(Images droits réservés)

REVIEW OVERVIEW
Noté
SHARE
Previous articleLes croquettes du lundi
Next articleDer Kreis (Le Cercle)
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!