Sziget 15 | J – 5

une semaine de folie en Hongrie...

0
179
Sziget / Tous droits réservés

Bon alors le sac est presque prêt, les esprits le sont depuis un moment, on part samedi, une petite boucle par l’Autriche en train et arrivée mardi dans la capitale hongroise, 39 degrés et soleil annoncés pour la semaine, Sziget 2015, c’est parti!

On vous tiendra au jus via lebillet.ch, instagram et cie, mais en attendant, on vous balance nos 38 favoris à voir pour 6 jours à Buda (on a fait l’impasse sur le lundi et Robbie Williams)…. let’s go!

Sziget / Tous droits réservés
Sziget / Tous droits réservés

Mardi: The Lighthouse (groupe belge sympathique qu’on espère voir malgré l’horaire), Florence + The Machine (elle a explosé Glastonburry en remplacement des Foo Fighters, on se réjouit de voir ça), Jungle (toujours très cools, aussi au For Noise), Selah Sue (on ne demande qu’à tomber amoureux de la jolie Flamande), Future Islands (que dire… magique!) et Infected Mushrooms (qui clôtureront la scène A38 dans un sacré bordel).

 

Mercredi: Erotic Market (excellent groupe français), SBTRKT (vu un peu partout, toujours un plaisir), Alt-J (idem, mais en mieux, beaucoup mieux), Tyler The Creator (une des sensations de 2014, à voir), The Horrors (un peu décevant à Vevey à la Nox, on espère plus d’énergie sous la fournaise de Budapest), Gui Boratto (le DJ brésilien reste un must) et Jaguar Skills (aperçu à Exit en 2014, le mec est vraiment marrant).

 

Jeudi: Ella Eyre (belle, cool et tout et tout), The Maccabees (pour bien danser et gueuler), MØ (notre idole), Foals (le groupe phare en 2015), Interpol (toujours élégants et classiques), Balthazar (de la belle pop, comme on en fait en Belgique), Dixon (ça va danser) et My Favourite Robot (idem).

 

Vendredi: Bin-Jip feat. E. Truffaz (aucune idée de la nature du projet, mais juste pour voir ce que le Lausannois fait avec un groupe hongrois), Kasabian (le rock qui tape qui tache, mais qui dérappe pas), Awolnation (intéressant et assez cool), Jamie Woon (plus par curiosité) et Gramatik (pour voir ce que le Slovène new-yorkais a dans le ventre).

 

Samedi: W. Fitzsimmons (pour la barbe surtout), puis enchaînement de party pour un samedi soir avec Major Lazer (évidemment), Goran Bregovic (évidemment II) et Vitalic (moins évident, mais pourquoi pas).

 

Dimanche: Delafé y Las Flores (Viva Barcelona!), Kwabs (#curiosité), The Rudimental (bien au milieu, là devant, là où ça bouge), Milky Chance (pour voir), José Gonzalez (parce que bien sûr!), ≠Fauve (ça va saigner) et le final show de Martin Garrix (plus pour les canons à confettis, les lazers et les feux d’artifice).

 

Lundi: avion, gueule de bois et déprime.