Seventh Son correspond à une catégorie bien particulière de films: celle où on se décide d’aller au cinéma avec un groupe d’amis pour passer du temps ensemble, parfois rigoler durant quelques scènes et ensuite aller manger et boire un coup en discutant à quel point c’était terrible.

Ces films ont leur utilité, du genre Expendables 3 ou Horrible Bosses 2, mais il ne faut pas chercher de grande valeur cinématographique.

L’histoire est une adaptation par Charles Leavitt (Blood Diamond) et Steven Knight (Locke) du roman The Spook’s Apprentice, écrit par le romancier britannique Joseph Delaney. En sortant de la séance, je me suis très sérieusement demandé comment ces illustres scénaristes ont réussi à pondre une production pareille.

Seventh Son est une histoire de fantaisie classique. Dans un environnement médiéval, John Gregory (Jeff Bridges) est un chasseur de démons errant le pays en compagnie de son apprenti William Bradley (Kit Harrington), luttant contre les forces de l’obscurité. Lorsqu’un jour apparaît la sorcière Mother Malkin (Julianne Moore), Gregory part à la recherche de Thomas Ward (Ben Barnes), un jeune homme spécial, pour l’aider à vaincre la sorcière censée être enfermée pour l’éternité.

La 3D fait certainement son effet, mais la voix de Jeff Bridges le long du film ne fait pas le sien. Que ce soit avec des dialogues niais au possible avec des jeux d’acteurs forcés, le seul plaisir que l’on peut en tirer c’est d’apprécier Julianne Moore et ses adeptes se métamorphoser et partir au combat. Je me demandais beaucoup trop souvent ce que j’étais en train de regarder.

Dans un pot pourri de cultures, d’époques et d’histoires et malgré le potentiel du réalisateur, des scénaristes et des excellents acteurs présents, rien ne ressort du film. Le fait de vouloir pousser cette aura de MI6 de l’époque est noyé devant la réalisation que le film est basique, cliché et sans imagination. Ce qui est rédhibitoire pour la fantaisie.

Le pire de tout est qu’il est long et tellement prévisible, mais pourtant, au fur et à mesure que le film avance, une impression se dégage: celle que le film semble ne pas se prendre au sérieux. Ça fait plaisir et ça le sauve. Un peu.

Le scénario catastrophe serait que le Seventh Son fasse un tabac au box-office et qu’un autre des douze (!) livres de la série soit considéré pour une suite dans le même genre.

Noté : 1.5 / 5

Bande-Annonce

Casting

Jeff Bridges
Ben Barnes
Julianne Moore
Alicia Vikander
Antje Traue
Olivia Williams
John Desantis
Kit Harrington
Djimon Hounsou
Gerard Plunkett
Jason Scott Lee
Kandyse McClure
Luc Roderique
Zahf Paroo

Détails

Date de sortie en Suisse: 24.12.2014
Réalisateur: Sergei Bodrov
Pays de production: Etats-Unis
Durée du film: 103 minutes
Genre: Fantaisie / Aventure / Action

(Images droits réservés)

REVIEW OVERVIEW
Noté
SHARE
Previous articleLes croquettes de Noël
Next articleSAGE – In Between
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!