Selma? Le nom de cette ville est devenu historique grâce à l’abnégation d’un homme : Dr Martin Luther King. Une campagne pour garantir le droit de vote à tous les citoyens, qui prendra une ampleur historique et s’achèvera à Montgomery, en Alabama. Cette marche aura pour conséquence, la signature du président Johnson pour la loi du droit de vote en 1965.

L’importance de l’existence de Dr Martin Luther King est parfaitement démontrée dans Selma. Somptueusement interprété par David Oyelowo, le militant est montré comme un homme juste, fort, rusé et solidaire. L’importance du comédien qui endossait le rôle du prix nobel de la paix, était primordiale. Oyelowo remplit ce rôle, et donne parfois l’impression d’être habité par King, lui-même.

L'abnégation de Dr Martin Luther King / Image droits réservés / www.phoenix.org.uk
L’abnégation de Dr Martin Luther King / Image droits réservés / www.phoenix.org.uk

Porté par le talent de Oyelowo, Selma traite intelligemment ce combat avec des plans saisissants, parfois même fascinants. Sans en faire trop, Ava DuVernay installe un climat de tension politique contagieux, où chaque parole est baignée d’une fine psychologie. DuVernay constitue son approche avec intelligence, avec une dose tragique développée par une qualité photographique maitrisée et captivante. En témoigne, cette envie de la cinéaste, de laisser les personnages au centre de l’écran, se préoccupant plus souvent de l’être que le paysage environnant.

Un biopic essentiel au vu de l’incroyable courage de cet homme brillant. DuVernay réalise un bout de l’histoire avec finesse, retraçant l’histoire avec un sentiment de revivre cette fameuse année de 1965, avec cette intention de nous plonger dans ce trouble qui régnait durant cette époque. Révoltant mais éclatant, ce film inspire un profond respect, tout comme (je vais me répéter) cette performance fascinante de Oyelowo. Autour cette immense performance, apparaissent des acteurs de renom (Tim Roth, Giovanni Ribisi, Martin Sheen, Oprah Winfrey) pour peupler un casting parfaitement calé.

Un combat pour légalité qui n’est pas sans rappeler un certain 12 Years a Slave de Steve McQueen. Par contre, Selma développe moins le côté « violent » et s’attarde aussi à l’envers du décor pour recentrer l’histoire dans ses moindres détails, mettant en avant l’intelligence de la construction du scénario.  Selma est un film de qualité, où l’image du Dr King à genoux devant sa horde de militants, reste le symbole d’un homme fort et noble…

 

Bande-annonce :

Fiche technique :

Réalisé par : Ava DuVernay
Date de sortie : 11 mars 2015
Durée : 2h08min
Genre : Biopic, Drame
Nationalité : Britannique, américain
Scénario : Paul Webb
Photographie : Bradford Young
Musique : Jason Moran

Casting :

David Oyelowo
Tom Wilkinson
Tim Roth
Carmen Ejogo
André Holland
Common
Wendell Pierce
Oprah Winfrey
Giovanni Ribisi
Alessandro Nivola
Dylan Baker
Cuba Gooding Jr.

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleAntigel | Dels + Ghostpoet
Next articleAntigel | Puts Marie + Wild Beasts
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.