Laine (Olivia Cooke) est sous le choc après la perte de sa meilleure amie, Debbie (Shelley Hennig). Morte dans des circonstances atroces, Laine n’est pas convaincue par la tournure des événements et souhaite éclaircir l’affaire. Pour accompagner la lycéenne, le petit ami de Debbie, Pete (Douglas Smith), Sarah (Ana Coto), la soeur cadette de Laine, Trevor (Daren Kagasoff), le petit ami et Sarah, une amie de la bande. Nos petits enquêteurs sont prêts à faire la lumière sur cette sombre affaire. Laine découvre que Debbie jouait à Ouija, un jeu auquel jouait les filles pendant leur enfance. Cette planchette en bois renferme un lourd secret. Un esprit appelé « DZ » qui désire s’amuser avec eux. Les cinq adolescents sont embarqués dans une sombre histoire dont le dénouement sera fatal s’ils ne trouvent pas une solution pour contrer cet esprit maléfique.

Avec une telle histoire, on ne peut qu’avoir les cheveux qui s’hérissent sur la tête. Désolé de vous décevoir, mais Ouija se résume à un pétard mouillé. Un film horrifique qui n’arrivera jamais à nous faire sursauter, trembler, crier et j’en passe.

Produit par les studios Blumhouse et Platinum Dunes (tiens, Michael Bay!), Ouija pêche par une réalisation très sommaire, sans âme. Pour un film d’épouvante, le travail semble bâclé. Pour ne rien aider, le casting n’est, comme la réalisation, pas à la hauteur. L’impression de visionner un échec lamentable s’intensifie au fil du des minutes. Long d’une heure et trente minutes, Ouija semble être interminable, tant l’oeuvre horrifique est ennuyeuse. Fort d’un sujet à faire frémir les fans du genre, nos cinq courageux adolescents et leur planchette en bois déchanteront très rapidement, malheureusement.

Stiles White réalise un film du calibre d’Annabelle, ce qui vous situe le degré de bêtise. Après le carton aux US, Ouija semble bien parti pour faire de même en Europe. Comme quoi, ce n’est de loin pas les meilleurs films qui triomphent au box-office, mais ça on le savait depuis un petit moment. À vos risques et périls dans un lieu étrange et épouvantable. Pour ce qui est de Ouija, c’est l’ennui qui est épouvantable…

Bande-annonce : 






 

Fiche technique :

Réalisé par : Stiles White
Date de sortie : 29 avril 2015
Durée : 1h30min
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américain
Scénario : Juliet Snowden, Stiles White
Photographie : David Emmerichs

Casting :

Olivia Cooke
Ana Coto
Daren Kagasoff
Bianca Santos
Douglas Smith
Shelley Hennig
Sierra Heuermann
Sunny May Allison