NIFFF 2014: Rencontre avec l’équipe de « The15experience.com »

"The15experience.com" est comme son nom l'indique, une expérience horrifique interactive suisse, aux antipodes de la traditionnelle narration linéaire. En un mot: fascinante!

0
590
The15experience.com, Symposium Imagine The Future, NIFFF 2014, droits réservés

A l’occasion de la 14 ème édition du Festival International Du Film Fantastique De Neuchâtel (NIFFF) et plus particulièrement par un concours de circonstances, nous avons eu le privilège de rencontrer Anastase Liaros (Réalisateur, scénariste et monteur) Nicolas Meyer (responsable image et monteur) Patrick Vaucher (producteur) et Claudia Melanjoie-dit-Savoie (Actrice) venus présenter leur ambitieux projet « The15experience.com » dans le cadre d’un symposium « Imaging The Future ». Forum qui rassemble des professionnels autour de l’avenir du cinéma et l’utilisation des nouvelles technologies.

De gauche à droite: Nicolas Meyer (image et montage), Anastase Liaros (Réalisation, Scénario, Montage), Patrick Vaucher (Production), NIFFF 2014
De gauche à droite: Nicolas Meyer (image et montage), Anastase Liaros (Réalisation, Scénario, Montage), Patrick Vaucher (Production), NIFFF 2014

 

Ils auront pris leur quartier général à l’étage inférieur du Théâtre du passage où leur impressionnante installation ne passe pas inaperçue.

The15Experience.com, Théâtre Du Passage, Neuchâtel NIFFF 2014.
The15Experience.com, Théâtre Du Passage, Neuchâtel NIFFF 2014.

 

The15Experience.com, Théâtre Du Passage, Neuchâtel NIFFF 2014.
The15Experience.com, Théâtre Du Passage, Neuchâtel NIFFF 2014.

 

Souriants, passionnés et très sympas, l’équipe a pris le temps de bien nous expliquer d’abord individuellement, puis en plenum de quoi il en ressort. Vous pouvez lire ci-dessous une retranscription des propos de l’équipe lors de nos rencontres successives:

Genèse du projet

 

Un film qui a réuni une bande de potes, on voulait faire quelque chose avec peu de moyens, efficace qu’on puisse regarder n’importe où. Internet c’était efficace. L’équipe a travaillé gratuitement. (Internet) C’est la filière la plus simple pour partager.

Ca a été tourné avec des appareils photo, le montage a pris deux mois. L’inspiration nous vient  d’histoires paranormales. On voulait utiliser internet comme plus-value. L’interactivité a apporté une nouvelle manière de raconter une histoire. On avait déjà des films qui permettaient de choisir le déroulement, mais nous on voulait permettre de choisir ce qu’il voulait regarder.

L’internaute fait lui même son propre montage. Quand on regarde un film, c’est la vision des choses du réalisateur. Ici l’internaute remet en question toute la notion de montage. On a eu des retours positifs.

Anastase Liaros, (Réalisateur, Scénariste, Monteur), Symposium: Imagining The Future, NIFFF 2014
Anastase Liaros, (Réalisateur, Scénariste, Monteur), Symposium: Imagining The Future, NIFFF 2014

 

On a une thématique autour du voyeurisme: quel est notre rapport aux caméras de surveillance? Au départ les gens croyaient que c’était vrai, et les gens se sont trouvés dans une position de voyeur un peu indiscrète.

 

Marketing

 

Il nous a demandé énormément de travail. Comment vendre un projet comme celui-ci ? Le hacker est arrivé dans le deuxième temps, avant la sortie le 15 mai. On a mis en place le personnage du hacker pour partager ces vidéos. Pendant 15 jours, trois semaines, on va vendre le concept. Grâce aux réseaux sociaux, on faisait venir des fans le 15 mai, à 22h58. On a eu mille personnes qui se sont connectées à ce moment là. Et les gens voulaient voir des fantômes. Mais à ce moment là, des gens sont entrés dans la maison.

Et à ce moment l’expérience a commencé.

On a la chaîne youtube, avec une vidéo qui est sortie après, « missing people-help find them » c’est sorti à peu près 3 semaines après, les gens ont vu des gens entrer dans la maison et tout le monde se demandait qui étaient ces personnes.

Ce genre de vidéos nous permettent de nous remettre en question, vu le nombre de personnes qui ont réagi, le nombre de personnes qui demandent au hacker ce qu’il a vu. Cela nous force à alimenter le site. Le défi c’est de se renouveler à chaque fois.

95% des fans viennent d’Amérique du nord, on a été étonné par le nombre de personne venant d’Amérique du sud. Il y a un rapport au paranormal qui est différent là-bas.

 

Buzz

 

On a atteint deux millions de vues, avec un rapport américain. La surprise créée par la vidéo, c’est notre vidéo de charme. La locomotive du truc, ce qui a toute de suite emmené les gens vers le site. Comment attraper les gens ? Facebook? Faire parler le hacker ? Non il faut utiliser les réseaux sociaux de manière intelligente. Le budget du film n’est que de 3000 chf. La viralité du film nous dépasse.

Qu’est-ce que ça raconte ?

 

On a créé quelque chose d’interactif. On n’a pas besoin d’énormément de moyens. On peut faire beaucoup avec très peu, internet est un outil formidable. On n’a pas créé un nouveau modèle économique. On a 186’000 visiteurs sur le site. Je vous conseille de voir le film, le meilleur moyen c’est dans son lit, tard, sous sa couette, seul.

 

A la fin de la conférence, l’équipe a très volontiers répondu aux questions des personnes présentes dans la salle, malheureusement nous n’avons pu retranscrire ces réponses qu’en partie:

 

Question:Est-ce que ça va se terminer ?

Réponse: Oui, on vous prépare quelque chose de surprenant pour la fin.

 

Question: Vous parlez de modèle économique, est-ce que vous gagnez quelque chose ?

Réponse: Non, rien du tout, mais ça peut devenir un modèle économique viable avec des stars et un site plus important.

 

Question: Comment vous avez rendu le concept accessible ? Est-ce que vous avez travaillé avec des gens ?

Réponse: On l’a fait en deux étapes, le 15 mai à 22h58, on a réunit 1000 personnes. On a tout le temps un peu menti, on a fait entrer des gens. Comment on l’a diffusé ? on l’a posté sur des forums, on s’est abonné à des comptes twitter, pour qu’ils s’abonnent au notre. C’est un travail de longue haleine on a mis un mois pour réunir mille personnes. Dans l’idée ça a commencé comme un blog paranormal, on a créé un lien avec une communauté geek qui adore les fantômes.

 

Question: Comment vous êtes passés d’une expérience à un film ?

Réponse: On laisse volontairement le flou, on ferra mourir le hacker de façon spectaculaire pour ameuter plus de monde.

 

Question: Est-ce que le film est bon ? Vous parlez beaucoup de l’expérience, pas du film.

Réponse: Le film est bon, les comédiens aussi, on a écrit une véritable histoire. Avec des comédiens suisses. Cela a été complètement scénarisé et codifié.

 

A la fin de la conférence, nous nous sommes de nouveau entretenus avec l’équipe:

 

Question: Dans l’idéal quelle suite comptez-vous donner à l’expérience?

Réponse: La suite, c’est alimenter la viralité sur le continent sud-américain, on a senti qu’ils étaient très réceptifs à notre concept. On aimerait montrer qu’il est possible d’utiliser internet pour diffuser notre projet en contournant le canal de distribution traditionnel.

Et pas plus tard qu’hier, nous avons eu la chance de rencontrer Claudia Melanjoie-dit-Savoie, actrice dans le projet, présentatrice météo à la RTS, scénariste et comédienne, le temps d’une question.

Claudia Melanjoie-dit-Savoie, Théâtre du passage, Neuchâtel, NIFFF 2014
Claudia Melanjoie-dit-Savoie, Théâtre du passage, Neuchâtel, NIFFF 2014

Question: Racontez-nous comment vous avez été embarquée dans l’aventure?

Claudia: J’ai rencontré Anastase à la suite de la projection de son court-métrage « Low Battery » qui m’a tout de suite séduite. J’avais vraiment envie de travailler avec lui.

Vous l’aurez bien compris: on a été séduits par cette expérience qui remet en question les principes de la narration tout en surfant sur l’engouement autour des histoires surnaturelles sur le web et le succès de productions telles que « Paranormal Activity ». « The15experience.com » est une production suisse qui annonce un changement de paradigme filmée avec les moyens du bord par une bande copains (tous professionnels dans leur corps de métier respectif), que nous nous réjouissons de suivre à l’avenir.

 

the15experience.com

 

Pays: Suisse

Réalisé et écrit par: Anastase Liaros

Durée: 40 min (varie en fonction de l’internaute)

Genre: Horreur, Film Interactif

Langue: Anglais

 

Acteurs et équipe technique

 

Claudia Melanjoie-dit-Savoie

Luca Secrest

Benjamin Kraatz

Guillaume Prin

Images: Nicolas Meyer

Montage: Anastase Liaros/Nicolas Meyer

Musique: Thierry Charollais

Production: Patrick Vaucher

Assistant de réalisation: Daniel Lopez

Maquillages et effets speciaux: Faustine de Montmollin

Son: Thomas Veck/Allan Mantillieri

Réseaux sociaux: Paul Misko

Graphismes: Marie Crettaz

Platforme web: 4AM

 

bonus: dernière vidéo en date de l’équipe

SOURCEsite officiel
SHARE
Previous articleNIFFF 2014 Compétition Internationale: Extraterrestrial
Next articleGénie robotique à intelligence non-artificielle
Je termine mes études de master en droit à l'université Genève après avoir obtenu mon Bachelor à Lausanne. Passionné de jeux vidéos, ciné & séries depuis mon plus jeune âge, je suis aussi avec ferveur les matchs du football club d' Arsenal tout en tapant dans le ballon quand l'occasion se présente. J'aime tuer le temps dans les transports, soit le nez dans un bouquin, avec un chapitre du shonen weekly jump, ou tout simplement en traînant sur internet. Je me suis fait les dents en pondant des avis pour Italic Magazine et j'écris pour Le Billet depuis juin 2014.