Compton, Los Angeles, Californie, les eighties, c’est dans ce contexte difficile que six artistes afro-américains (Dre, Ice Cube, Eazy-E, MC Ren, DJ Yella, Arabian Prince) populariseront un genre de la mouvance rap très controversé: le gangsta rap. Textes crus, attitude rebelle, rejet de toute forme d’autorité et d’une société qui ne voulait pas d’eux,  N.W.A changea le visage du rap US avec des titres qui prennent encore tout leur sens dans l’Amérique d’aujourd’hui.

 

De vives tensions au sein du groupe eurent malheureusement raison de celui-ci, Easy-E atteint du virus du Sida décède tragiquement dans la foulée. Fort de leur succès commercial, quelques membres emblématiques se sont depuis, reconvertis en CEO millionnaire d’une marque d’écouteurs (loin d’être bon marché), d’autres ont rejoint la machine hollywoodienne en passant devant la caméra, certains plus discrets passent derrière la caméra dans l’industrie du film pour adultes.

 

N.W.A se reforme l’instant d’un film biographique devant la caméra de Felix Gary Gray (Braquage à l’italienne, Law Abiding Citizen) avec dans les rôles titres O’Shea Jackson Jr, fils du légendaire Ice Cube, Corey Hawking (Dre), Jason Mitchell (Eazy-E). Paul Giamatti  complète le tableau en endossant le rôle du manager Jerry Heller dont les décisions pas toujours avisées furent probablement à l’origine des tensions évoquées ci-dessus.

 

Bande-annonce non censurée, âmes sensibles s’abstenir

Straight Outta Compton c’est à la fois le titre de ce film biographique et le nom d’un album, d’un morceau qui retentit comme l’hymne de toute une génération.

Straight Outta Compton
Réalisé par F. Gary Gray, avec O’Shea Jackson Jr, Corey Hawking, Jason Mitchell, Paul Giamatti, sortie: prochainement.