Après son discours acclamé à l’Organisation des Nations Unies, Emma Watson refait la une du cinéma.

Selon Variety et le Hollywood Reporter, l’actrice anglaise jouera aux côtés de l’Allemand Daniel Brühl, lauréat de nombreux prix pour son rôle dans Good Bye, Lenin!, dans un film intitulé Colonia.

Le film, un drame, se déroule au Chili en 1973, année où le gouvernement du président élu Salvador Allende fut violemment renversé par les forces militaires d’Augusto Pinochet avec l’aide des Etats-Unis. La dictature qui s’en suivit durant 17 années est considéré comme une des plus sanglantes en termes d’oppression politique, où plusieurs milliers de personnes disparurent dans les premiers mois suivant le coup d’état, avec un total estimé entre 10’000 et 30’000 personnes exécutées durant le régime, des centaines de milliers d’exilés et des millions de vies affectées.

Watson et Brühl jouent un jeune couple allemand qui sont pris dans la machine infernale de ce régime. Cette facette sombre de l’histoire ne laisse que présager un film poignant, que je me réjouis personnellement de découvrir.

Colonia sera le troisième long métrage de Florian Gallenberger, connu pour John Rabe et lauréat de l’Oscar du meilleur court métrage en 2001 pour Quiero ser (I want to be …).