Interview | Mø

Rencontre avec Karen Marie Ørsted

0
364
Tous droits réservés

En danois, Mø signifie « jeune fille sans expérience ». Son premier album, No Mythologies To Follow nous parle d’une jeunesse confrontée à la puissance des réseaux sociaux, désorientée, perdue face à l’importance des médias.

Imaginez Mel C. des Spice Girls fan de Sonic Youth et vous obtiendrez quelque chose que s’approche de Mø! Cette jeune fille de seulement 26 ans a su combiner toutes les influences de son enfance et de son adolescence pour réaliser un album pointu, revival des fins 90’s et début 2000, agrémenté de sonorités électro qui pourraient rendre jaloux plus d’un musicien à la traîne!

C’est que Mø s’est bien entourée! Ses collaborations notamment avec Major Lazer et Elliphant ont été applaudies par le public!

J’ai rencontré Mø, juste après son concert au Dour Festival! Ce qui me frappe tout d’abord, c’est sa taille! Sur scène, on dirait une toute petite nana toute en énergie et en muscles, habillée telle une tenniswoman! En vrai, elle est plus grande que mes 173 cm, et a sur son visage un air radieux et doux qui laisse transparaître une fin d’adolescence finalement assez proche! Rien à voir avec l’image si puissante qu’elle dégage!

Je te suis maintenant depuis un moment et un truc que j’ai remarqué, c’est que tu es toujours très pointue pour tout: ta musique, tes collaborations, mais aussi pour ton look et tes clips par exemple… L’image que tu véhicules est quelque chose de nouveau, frais, fort, avant-gardiste, intelligent, etc

Mes questions portent donc sur tes influences et ton background! Visiblement, tu es douée pour travailler avec des gens avec qui chacun peut sortir le meilleur de lui-même. Mais, comment t’es-tu construite? Quelle est la part personnelle de ton travail?

Mø: Wow! Je pense que c’est très sympa d’entendre ça, parce que je suis tout le temps, tu sais…WOOOAAAA!!! Je pense que je suis tout le temps genre Blablabla, ça pourrait être cool, ça aussi pourrait être cool et ça aussi! Parfois je me sens un peu faible mais si le message est perçu c’est incroyable! Je suis une personne si dispersée que c’est super d’entendre que ce que je fais est pointu!

Pour mes influences, je crois que c’est une combinaison de mes goûts personnels, qui ont traversé les années, qui ont traversé ma vie. Au début j’étais cette Popgirl, qui écoutait les Spice Girls, puis à l’adolescence tout ce qui comptait était le punk et l’activisme, toutes ces choses… Un peu après je suis tombée amoureuse du Hip Hop et de la musique électronique, ce genre de musique plus… Street music! Donc je pense que mes influences sont clairement marquées par ces trois périodes importantes de ma vie!

Ensuite, avec les gens avec qui je travaille, si chacun peut prendre et donner le meilleur, c’est une très bonne chose, surtout si chacun peut le rendre personnel!

J’ai eu la chance de te voir jouer à Zürich au festival M4Music et j’ai été très impressionnée par ton rapport au public. Tu as passé plus de la moitié du concert toute seule au milieu de la foule, avec ton micro. Tu dégages quelque chose de très impressionnant, on n’a pas envie de te faire chier quand tu passes a 10 cm de nous… Comment travailles-tu ça? Tu manges quoi au petit déjeuner pour avoir une telle énergie et un tel détachement par rapport à un public qui doit paraître parfois hostile?

Je ne pense jamais à ce qui pourrait m’arriver lorsque je rentre dans la foule et fais toutes ces choses folles! Je me laisse complètement aller quand je fais ça! Le truc marrant, c’est que parfois, dans ma vie privée, je suis complètement effrayée par tout ça qui pourrait être dangereux! Mais quand je suis en concert, je ne pense jamais aux choses dangereuses, je vais les affronter directement et je n’ai jamais peur de quoi que ce soit!

As-tu des projets personnels autres que la musique pour le futur?

Tu sais, je suis une artiste non instruite… Mon rêve, c’est de continuer à faire de la musique et d’en vivre pour le restant de ma vie! Ça serait la plus belle vie que je peux imaginer!

En ce qui concerne tes visuels et tes vidéos, est-ce que tu travailles seule ou est-ce que tu collabores avec quelqu’un?

J’ai toujours beaucoup d’idées et d’inspirations et je les écris tout le temps et je cherche des images et des trucs qui pourraient correspondre! Mais la plupart du temps, je travaille avec du monde! Mais quand je fais les collages et les affiches qui sont utilisées pour la scène, je le fais seule! Je coupe, je scanne… Après je travaille avec quelqu’un pour les vidéos et ensemble nous trouvons cet univers visuel qui va avec tout le reste!

http://www.momomoyouth.com