Le Billet en escapade festivalière | Episode 8/16

Marre de la tartine du Paléo ? Marre des quais de Montreux ? Marre des vacances à Ibiza ou sur l’Île d’Oléron ? Le Billet est ton ami et te propose tous les samedis du printemps une série sur nos festivals préférés en Europe, pour aller avec des amis voir du pays et écouter de la bonne musique. De Reykjavik à Marrakech, de mai à novembre, du rock à la techno.

0
113
Nos Alive / Tous droits réservés

Huitième étape : Nos (ex-Optimus) Alive Festival

Où ?
Lisbonne, au Portugal, au soleil

Quand ?
du 9 au 11 juillet 2015

Comment ça se passe ?
Un beau jour, un promoteur de concerts s’est demandé quels éléments feraient le meilleur festival possible… Une programmation démente? OK! Une ville cool et un pays trop sympa? OK! Une beau site, facilement accessible depuis le centre? OK! Une météo ensoleillée? OK!

Bref, un festival sans vrai défaut, des excellents concerts, dans une ville magnifique, avec une ambiance méditerrannéenne

Nos Alive / Tous droits réservés
Nos Alive / Tous droits réservés

Quel type de musique ?

Le festival se vante d’avoir la meilleure programmation et force est de constater que c’est en grande partie vrai. On trouvera du rock, de la pop, de l’électro, le tout réparti sur 3 scènes, sur un site très compact, permettant de voir à peu près tous les concerts.

Le gros point positif ?
La prog et la ville. Lisbonne tout d’abord: si vous souhaitez, comme nous, dormir en ville, ça offre des journées magnifiques en terrasse, la belle vie avant la folie de la soirée. La programmation aussi: vraiment pour voir toutes les têtes d’affiche majeures qui tournent l’été en Europe, y a pas tellement mieux de ce côté là.

Le gros point négatif ?
Nos Alive c’est boisson unique: Heineken pour tout le monde. En grattant, on trouve un peu de Martini, mais sinon ça sera pisse hollandaise ou coca, pas d’alternative (du moins sur le site, en ville c’est autre chose)…

Nos Alive / Tous droits réservés
Nos Alive / Tous droits réservés

Le détail qui tue ?
Y en a plusieurs, dont, encore une fois, la programmation démente. Mais, pour n’en citer qu’un, on donnera quand même l’ambiance du Sud, mediterrannéenne et atlantique, portugaise et espagnole, tout en ¿hola, qué tal?, mini-shorts estivaux et fiesta ensoleillée…

Nos Alive / Tous droits réservés
Nos Alive / Tous droits réservés

Comment y aller ?
Easyjet et TAP propose des vols directs depuis tous les bons aérodromes, notamment Genève.
Sur place,on peut dormir en ville pour pas très cher, afin de profiter de la vie urbaine ou aller au camping installé un peu en dehors du site et relié à ce dernier par une navette.
Plusieurs formules de pass: 3 jours pour 109 euros, avec camping pour 126, à la journée pour 55.

Quel line-up ?

O Melhor Cartaz, Sempre…

Muse, Alt-J, The Prodigy, Mumford & Sons, Disclosure, Stromae, Sam Smith, Metronomy, Flume, James Blake, Azealia Banks, Mogwai, Django Django, etc, etc, etc.

Nos Alive / Tous droits réservés
Nos Alive / Tous droits réservés

Le bonus du Billet ?

Une fois que la soirée sur le site est finie, vers 4-5h, pas la peine de rentrer tout de suite à l’auberge. Vous pouvez aller finir la soirée en ville, entre la Bairo Alto et les docks: il y a de nombreux endroits alternatifs aussi cools que fous pour en finir avec cette horrible Heineken et boire des bons mojitos en dansant, jusqu’à 8h du mat…

D’autres infos?

sur le site du festival…

La semaine prochaine?
Exit Festival, baby!