The Imitation Game

Morten Tyldum rend hommage à Alan Turing et à la bombe électromécanique ayant permise la cryptanalyse de la machine allemande Enigma.

0
167
The Imitation Game, par Morten Tyldum
Le 28 janvier 2015 en salles / Image droits réservés

« Sometimes it is the people whom no one imagines anything of, who do the things that no one can imagine. » (Parfois ce sont ceux dont on ne s’attend de rien, qui nous surprennent le plus.) – The Imitation Game, un film de Morten Tyldum.

Arrivez-vous à penser à une catégorie de films dans laquelle vous saviez, pour chacun des métrages, que les films allaient se révéler bons? Rajoutez The Imitation Game sur la liste, cette impression se trouvera entièrement fondée. Dès les premiers instants nous sommes captivés par la voix de Benedict Cumberbatch dans un monologue qui parvient à saisir notre attention et à la garder jusqu’à la dernière seconde.

The Imitation Game est un film historique retraçant la biographie d’Alan Turing, ainsi que les faits qui l’ont mené avec son équipe de cryptographes à craquer, à travers la conception d’une bombe cryptologique, les codes de la machine électromécanique « Enigma », utilisée par les allemands pour communiquer lors de la seconde guerre mondiale.

Dégageant tout de suite un humour très smart (notamment à travers un Alan Turing candidement arrogant) qui persistera tout au long du film, le réalisateur parvient également à développer en parallèle son intrigue avec sérieux, nous confrontant aussi à la dure réalité de ce qui s’est passé, tout en ne sombrant toutefois pas dans un récit focalisé sur la guerre. Alan Turing est le coeur du film et le développement de sa bombe en est le mécanisme. Très rapidement nous entrons dans l’équipe et nous associons au but recherché et sommes en quête de décrypter les codes de cette machine, réputée comme étant indécodable.

"Enigma is unbreakable" Charles Dance (gauche) interprétant le commandant Denniston / Benedict Cumberbatch (droite) interprétant Alan Turing. Image droits réservés.
« Enigma is unbreakable » Charles Dance (gauche) interprétant le commandant Denniston / Benedict Cumberbatch (droite) interprétant Alan Turing. Image droits réservés.

À travers une série de manipulations chronologiques et de va-et-vient dans le passé, le futur et le présent de la vie d’Alan, Morten Tyldum tient les spectateurs d’une main ferme et, bien que par moments l’on peut sentir notre enthousiasme se rabattre légèrement, parvient à entretenir le mystère jusqu’au bout, afin de nous offrir une finale sans polémique ou déboires politique, mais communiquant tout de même un message clair et bien ancré.

De gauche à droite: Keira Knightley, Matthew Beard, Allen Leech, Matthew Goode, Benedict Cumberbatch (bas)
De gauche à droite: Keira Knightley, Matthew Beard, Benedict Cumberbatch, Matthew Goode, Allen Leech

The Imitation Game est un très beau film faisant hommage à l’un des fondateurs clefs de l’informatique telle que nous la connaissons aujourd’hui. J’ai beaucoup apprécié l’approche abordée par ce film, l’humour fin présenté, la beauté du message communiqué et des relations tissées entre les personnages (je profite également pour mentionner les bons jeux des acteurs qui étaient au rendez-vous); je le recommande vivement à tout le monde.

Par Cassandra Arnold

Note: 4/5

Bande-annonce:

Réalisé par: Morten Tyldum

Date de sortie : 28 janvier 2015

Durée : 1h54

Genre : film historique

Nationalité : Américano-britannique

Casting:
Benedict Cumberbatch
Keira Knightley
Matthew Goode
Allen Leech
Matthew Beard
Charles Dance
Mark Strong
Rory Kinnear