DreamWorks, le ténor de l’animation qui a réalisé Shrek, Madagascar ou encore Dragons, présente sa nouvelle production: Home (ou bien En Route! dans la langue de Molière).

Dans cette aventure loufoque comprenant des extra-terrestres de poche qui changent de couleur en fonction de leurs émotions, une jeune fille et son chat dodu adorable ainsi qu’une voiture volante carburant aux smoothies, nous suivons la vie de « Oh », un de ces aliens dénommés « Boov ». Les Boovs vivent en société strictement réglementée sous la direction de leur chef, le Capitaine Smek. Tous sont quasiment identiques, tous se fondent dans la masse, tous sont auto-suffisants. Sauf Oh. Oh est différent de ses pairs et commet, de par sa nature curieuse, extravertie et maladroite, de nombreuses bourdes plus ou moins graves. Les Boovs sont forcés de migrer de planète en planète pour tenter d’échapper à une autre race extraterrestre, les Gorgs, qui les suit sans répit. C’est ainsi qu’ils colonisent notre planète Terre, s’installent dans leurs nouvelles maisons et expulsent les humains. Tip, l’héroïne, est ainsi séparée ainsi de sa mère et rencontre Oh alors que celui-ci a commis une erreur plutôt grave, et vont mutuellement s’aider.

Derrière les couleurs vives, les éléments absurdes et le ton léger se cachent des messages simples à discerner, à défaut d’être puissants.

Basé sur un livre pour enfants best-seller, Home peut compter sur une bande son orchestrée par Rihanna, qui prête sa voix à la jeune Tip, ainsi que Jennifer Lopez, qui elle a comme personnage la mère de Tip. Les morceaux choisis dans le film vont admirablement bien, et l’intégration de l’aspect musical est aussi noté dans l’histoire. Un peu d’autodérision de la part de Rihanna ne fait jamais de mal d’ailleurs.

Tout autant une satire de certains aspects de la société moderne, de la culture pop musicale, d’internet et des emails (c’est à se demander que penseraient vraiment des extraterrestres si ils venaient en contact avec notre planète!), Home est très divertissant grâce à son humour toujours efficace, ses jeux de mots amusants, l’exemple parfait étant une variété de smoothie nommée « Busta Lime », ou encore son tempo.

Car contrairement à de nombreux films qui s’essoufflent au fur et à mesure, j’ai eu l’impression que Home garde un rythme crescendo tant par sa dynamique que par l’intérêt généré de l’histoire.

Notre petit Boov nommé Oh est en fait recherché parce qu’il est différent des autres; parce qu’il est totalement unique dans cette masse. Le message que souhaite lui transmettre la jeune Tip est que cette différence est belle, et qu’elle doit être cultivée tout en faisant étalage de nombreuses qualités humaines, comme l’espoir, la solidarité, l’amour, le courage et le sacrifice si il le faut.

Home est un film mignon, mais superficiel. Comme les Boovs, Tim Johnson réussit à faire passer le spectateur à travers diverses émotions, ce qui rendra intéressant le film tant aux enfants qu’aux adultes. Et les adultes verront à quel point il est toujours amusant de voir un personnage animé se faire écraser.

Noté : 3.5 / 5

Bande-Annonce

Casting

Avec les voix de:
Jim Parsons
Rihanna
Jennifer Lopez
Steve Martin
Matt L. Jones
Brian Stepanek
April Lawrence
Stephen Kearin
Brian Stepanek
Lisa Stewart
April Winchell

Détails

Date de sortie en Suisse: 01.04.2015
Réalisateur: Tim Johnson
Pays de production: Etats-Unis
Durée du film: 94 minutes
Genre: Comédie / Famille /Aventure

(Images droits réservés)

REVIEW OVERVIEW
Noté
SHARE
Previous articleTop 10 du Festival International de Films de Fribourg 2015
Next articleles hivernales | samedi
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!