Claude Lherminier est un ancien industriel de 80 ans. Charismatique, homme de prestance, Claude est en proie à des pertes de mémoire. Souvent confus, l’homme est pris en charge par sa fille, qui refuse de le voir livré à lui-même. Carole fait des pieds et des mains pour trouver des personnes compétentes pour se charger de son père vieillissant. Mais derrière l’état de Claude, se cache un sujet sensible.

Un homme fier mais sur le déclin. Voilà ce qui caractérise Claude Lherminier (Jean Rochefort), ce père de famille aux allures joviales. Drôle de personnage, mais du haut de ses 80 ans, Claude peut devenir cassant et désagréable. Pour le supporter, Carole (Sandrine Kiberlain) se charge de prendre en charge son père et lui voue un dévouement quasi total. Qualifiée de mesquine, voire égoïste par son père, Carole supporte de moins en moins les reproches répétitifs de son paternel.

Avant tout placé sous le signe de la comédie, Floride n’est pas si joyeux que ça. Nous passons d’une ambiance joviale, à une ambiance morose en un rien de temps. Le spectre et les vieux démons ne sont pas très loin. Entre les traumatismes de la Seconde Guerre et l’absence de sa seconde fille, Claude semble en vouloir à sa fille aînée, qui encaisse sans broncher, préférant cacher la disparition d’Alice neuf ans plus tôt. Toujours enthousiaste à l’idée d’accueillir Alice, Claude demande sans cesse quand elle sera de retour de Floride…

On vogue en eaux troubles, on reste sur une balance entre le drame et la comédie. Habilement mis en scène par Le Guay, Floride garde une intensité par l’insertion de flashbacks sur l’enfance de Claude. Grâce à ces retours dans le passé, nous voyons et comprenons les traumatismes qui accompagnent le retraité.

Nous pouvons déplorer une réalisation un peu gentille, mais Le Guay maîtrise son sujet grâce au traitement et l’approche délicate dont il fait preuve. Délicat, c’est le terme qui correspond parfaitement au métrage de Philippe Le Guay, de par son côté dramatique et charmant à la fois. Un vieillard qui ne manque pas de répartie et une fille qui tente de préserver à tout prix son père, cela donne lieu à de nombreuses situations cocasses. À cela nous rajoutons Jean Rochefort – toujours aussi génial – et Sandrine Kiberlain – pleine de spontanéité – qui incarnent parfaitement les deux rôles principaux, et le tour est joué. On en ressort touché.

Bande-annonce :

Fiche technique :

Réalisé par : Philippe Le Guay
Date de sortie : 12 août 2015
Durée : 1h50min
Genre : Comédie dramatique
Scénario : Jérôme Tonnerre, Philippe Le Guay, Florian Zeller
Nationalité : Français
Photographie : Jean-Claude Larrieu

Casting :

Jean Rochefort
Sandrine Kiberlain
Laurent Lucas
Clément Métayer
Anamaria Marinca
Edith Le Merdy
Audrey Looten