Coming Home

Un drame chinois réalisé par Zhang Yimou. Une oeuvre déchirante...

0
93
Coming Home / Droits réservés

En pleine Révolution Culturelle, nous retrouvons Feng Wanuy (Gong Li) qui est dans l’attente de la libération de son mari, Lu Yanshi (Chen Daoming). Libéré à la fin la Révolution Culturelle, l’homme découvre que sa femme est atteinte d’amnésie. Elle ne le reconnaît pas et attend le retour de son mari chaque jour sans se rendre compte que le malheureux se tient à ses côtés.

Adapté du roman The Criminal Lu Yanshi de Geling Yan, Zhang Yimou nous plonge dans une sorte de huis-clos qui sonde le déchirement d’une mère et de sa fille face à l’absence d’un père, rebelle face au régime chinois. Déchirant, c’est le terme que traduit une oeuvre dont l’attente sera lente et longue. La Chine et son régime politique déciment une famille par le simple fait qu’un homme ne se plie pas aux règles, ce qui affectera le quotidien de Feng dont l’attente sera sans fin.

Le cinéaste chinois dépeint une oeuvre mélancolique, d’une beauté évidente où le choix des couleurs est soigné dans un paysage marqué par la difficulté qui régnait à cette époque. Très lent dans le récit, le style est épuré et plaisant, le côté bouleversant n’est de loin pas « too much » mais correctement mis en scène par Zhang Yimou. De là ressort la performance de Gong Li dont la justesse du jeu permet à l’actrice de se mouvoir dans une sublime interprétation.

Un drame qui marque mais dont la répétition irrite un peu. Répétitif et long, Coming Home conte une histoire tragique qui sous des airs de fin heureuse, nous plonge dans une fatalité. Un mélo bien réalisé (sauvé par sa beauté cinématographique) qui laisse un petit goût amer à la vue du générique de fin. Légèrement déçu.

Avis : 3/5

 

Bande-annonce :

 

Fiche technique :

Réalisé par : Zhang Yimou
Date de sortie : 10 décembre 2014
Durée : 1h49min
Genre : Drame
Nationalité : Chinois

Casting :

Chen Daoming
Gong Li
Zhang Huiwen
Guo Tao
Yan Ni
Chun Li
Jiayi Zhang
Liu Peiqi