Coup de Cœur Locarno 2014 : Marie Heurtin

1
693
Marie Heurtin, par Jean-Pierre Améris
Marie Heurtin - Piazza Grande

Nous vous en avions parlé il y a deux jours, nous nous sommes entretenus hier avec le réalisateur et l’actrice principale, et nous vous expliquons enfin pourquoi ce film nous a tant ému.

Voici ce que Sven en a pensé:

« Un film extrêmement poignant. Jean-Pierre Améris réussit à provoquer un vague d’émotions grâce à une mise en scène méticuleuse. Sans tomber dans les travers du film biopic, Marie Heurtin explore la difficulté d’une enfant sourde, aveugle et muette à s’adapter et à communiquer avec le monde extérieur. Sœur Marguerite, incroyablement incarnée par Isabelle Carré, vient en aide à cette enfant. Une relation forte s’installe dont les hauts et les bas vont accompagner le film de bout en bout.

On ne peut que se plonger dans cette histoire émouvante. Jean-Pierre Améris réalise un de ses plus beaux films à ce jour. Un chef-d’œuvre! »

Le film Marie Heurtin raconte l’histoire véridique de la protagoniste éponyme, née en 1885 dans le Pays de la Loire, en France. À l’inverse de la personne sourde, muette et aveugle la plus connue de la planète, Hellen Keller, qui vint d’une famille aisée et qui perdit l’utilisation de ses sens suite à une maladie contractée lorsqu’elle avait 19 mois, Marie Heurtin est privée dès sa naissance de ces sens. Son père, d’une classe sociale modeste et refusant de l’interner, tente désespérément de la confier à l’Ecole française des sourdes-muettes-aveugles de Larnay, près de Poitiers. La rencontrant pour la première fois, sœur Marguerite se sentira emprise d’une mission d’aider cette « âme emprisonnée », une mission qui sera longue et difficile, mais tellement gratifiante.

Ceci est une œuvre profondément touchante, portant sur un aspect qu’aucune personne arrivant à lire cet article ne peut s’imaginer. De passer toute son existence dans l’obscurité et le silence, n’ayant aucune notion de ce qu’est l’air, la terre, ou un être humain et de devoir découvrir et concevoir au toucher ce qui nous entoure. Le succès du film repose sur le fait qu’il arrive à communiquer cette angoisse, tant autour du thème que des personnages.

Certes, à quelques brefs moments l’histoire est facilitée par la production fortuite de certains événements, presque deus ex-machina, mais cela ne diminue en rien la splendeur de cette œuvre, très humaine, qui dépeint les vertus du travail et de l’obstination, qui se focalise sur l’humanisme et qui transmet un message d’espoir.

D’un point de vue cinématographique, outre les plans axés sur l’environnement et les paysages, les actrices sont fabuleuses, transmettant une émotion envahissante qui nous permet rapidement de se lier aux personnages. Pour son premier rôle, la jeune Ariana Rivoire, elle-même sourde-muette, se fait l’auteure d’une représentation magistrale aux côtés d’Isabelle Carré. Une complicité s’installe si naturellement entre les deux âmes.

Le travail de sœur Marguerite fut d’apprendre fondamentalement à Marie ce qu’est la vie, composée de ce qui est tangible et intangible. Impossible ou improbable à priori pour une personne n’ayant aucun moyen de communication et que de nombreuses personnes soupçonnent être sotte. Mais cette production vous fera rire et pleurer grâce à son authenticité, à la bonté, la joie et l’amour, mais aussi la douleur et la peine véhiculées à travers ce film.

Admirablement mis en scène, avec très peu de temps mort, le film m’a fait verser des larmes quatre fois durant, tandis que Sven quitta la salle en premier pour ne pas qu’on le voit sangloter. Une âme sensible ce Sven, derrière son regard d’acier.

Fut-il en concours pour le Léopard d’Or, Marie Heurtin aurait probablement triomphé.

Noté par Sven : 4.5 / 5
Noté par Mark : 5 / 5

Bande-Annonce

Indisponible actuellement. Voici un extrait du film, la première rencontre entre Marguerite et Marie.

http://vod.pardo.ch/jpardo/perm/6800/437/OC772805_P6800_187437.mp4

Casting

Isabelle Carré
Ariana Rivoire
Brigitte Catillon
Laure Duthilleul
Gilles Treton
Patricia Legrand
Christophe Tourrette
Martine Gautier
Sonia Laroze

Détails

Date de sortie en Suisse: 19.11.2014
Réalisateur: Jean-Pierre Améris
Pays de production: France
Durée du film: 95 minutes
Genre: Biographique / Drame

(Images droits réservés)

SHARE
Previous articleNeighbors (Nos Pires Voisins)
Next articleDevinez qui est de retour?
J’ai obtenu en septembre 2013 mon Master de HEC Lausanne et je m'occupe ainsi de la majorité de l'aspect commercial et partenariats du webzine. C’est avec enthousiasme que j’ai rejoint David, Hervé et Sven en mai 2014 pour créer Le Billet, et je me réjouis d'y contribuer dans la durée!