Dans quelques jours, c’est le Caribana Festival et en attendant le jour J, 8 titres pour s’échauffer les oreilles de 8 artistes qui animeront nos soirées à Crans-sur-Céligny du 4 au 8 juin prochain. Comme 8, c’est aussi le nombre de vitamines du groupe B, je me suis dit qu’une petite playlist qui requinque, ça fait jamais de mal!

La programmation de cette 24e édition http://www.caribana-festival.ch se veut éclectique et électrique. Blood Red Shoes annonce la couleur avec leur rock attitude affirmée, deux voix homme-femme qui s’accordent bien, de bons riffs lourds mais pas trop, du rock tout public à découvrir le mercredi.

Josh Homme a retrouvé le chemin des studios : Queen of the Stone Age est de retour avec un 6e album. Make it Wit Chu notamment sent bon les soirées chaudes d’été au bord de l’eau, les grillades et les clopes roulées, ça nous donne envie.

Avis aux amateurs de la britpop: des riffs qui déboîtent, une attitude bravache et des choeurs sensibles, le petit gars de Birkenhead nous livre à travers ses compositions des émotions brutes, de l’amour et de la colère. A jeudi Miles Kane!

George Barnett, il fait tout : compositeur, chanteur, producteur et multi-instrumentaliste, Young Drummer of the Year 2008. Trop doué, à vingt ans seulement. C’est énervant, non ? Allons quand même le jalouser jeudi, il le mérite.

Autre registre, vendredi, c’est l’anglaise Jessie J qui va nous faire suer avec ses mélodies R&B, soul. Sa voix puissante et son dynamisme en live promettent certainement une ambiance folle, pour ceux qui adhèrent.

On enchaîne avec Naughty Boy, Shadid Khan de son vrai nom, producteur britannique dont une multitude d’artistes ont accepté de travailler avec, entre autres Emeli Sandé, Tinie Tempah, Ed Sheeran, Sam Smith… Les différents styles musicaux abordés dans les titres de ses invités produits sur l’album Hotel Cabana sont en parfaite cohésion. Vendredi soir sera haut en couleurs.

Mais bon, vivement samedi, hein, Mesdames (et Messieurs). Je sais pas où vous serez à 18h00, mais Stu Larsen sera sur la scène du lac avec sa guitare et ce serait dommage de manquer ce bel australien barbu aux longs cheveux cendrés. Sans même connaître sa musique, je pense que cela vaut le coup d’oeil. Je me laisse moi-même la surprise.

Pour bien finir la soirée, une virée en Kadebostanie, ça vous tente ? C’est possible, en compagnie de Kadebostany, pop électro décapante et singulière…

Bref, on se réjouit!