Cannes 2015 : Youth

Paolo Sorrentino au sommet de son art.

0
355
Youth de Paolo Sorrentino - Image droits réservés - avoir-alire.com

Sélection : Compétition

Fred (Michael Caine et Mick (Harvey Keitel) sont de vieux amis. Les deux hommes passent leurs vacances dans un hôtel, au coeur des Alpes. Fred était chef d’orchestre et compositeur, maintenant il profite d’une retraite bien méritée. Courtisé par la Reine d’Angleterre pour reprendre du service, le retraité refuse de remettre le pied à l’étrier. Mick, lui, est réalisateur et est toujours en activité. Entouré d’une équipe de scénaristes, Mick s’empresse de terminer l’écriture de son dernier film. Voyant le temps s’écouler, le duo décide de faire face à l’avenir ensemble.

Après un Oscar pour La grande bellezza, Paolo Sorrentino revient avec Youth, un film poétique baigné dans une esthétique démente. Nous faisant étalage de sa palette technique infaillible, Sorrentino dépeint une fresque somptueuse. Drôle et profond, la thématique du temps qui s’écoule est mise, avec finesse, en exergue. Le temps nous est compté!

Les deux "vieux" contemplent le temps qui passe.. - Image droits réservés - cineseries-mag.fr
Les deux « vieux » contemplent le temps qui passe.. – Image droits réservés – cineseries-mag.fr

Incarné par l’éblouissant Michael Caine, Fred s’interroge sur le temps qui lui reste, ses regrets passés. Mick, interprété par l’excellent Harvey Keitel, suit le même cheminement que son ami. D’après Mick, les émotions sont immorales, tout comme le désir. Une vision sceptique de deux personnes sur le déclin, dont le regret est : d’intérioriser le fait que certaines choses ne seront plus accessibles.

Traitant d’un sujet mélancolique, Youth dévoile aussi des scènes tordantes. Souvenez-vous, Sorrentino avait remercier Diego Armando Maradona durant son discours pour les Oscars. Cette fois-ci, Maradona est bien présent (pas le vrai) dans le film du cinéaste italien. Des clins d’oeil qui s’étendent du Dalaï-lama à Hitler.

Triste et drôle à la fois, Youth brille de mille feux. Hormis cette esthétique affolante, le casting l’est tout autant. Michael Caine et Harvey Keitel excellents, Paul Dano ou Rachel Weisz, qui interprète la fille de Fred, sont également excellents. Le rôle de Weisz donne une dimension supplémentaire au personnage de Caine. Leda reste marquée par les adultères de son père, ou son attirance pour un homme. Un personnage castrateur, faisant de l’existence de sa femme un enfer.

A vrai dire, Youth est une petite merveille. Ce cinéma très mélodieux, très pop, convainc par son élégance et sa philosophie. Des dialogues percutants, drôles. Une vraie réflexion sur le temps qui file. Une Palme d’or en vue?

Bande-annonce :

Fiche technique :

Réalisé par : Paolo Sorrentino
Date de sortie : septembre 2015
Durée : 1h58min
Genre : Drame
Nationalité : Italien, britannique, suisse
Scénario : Paolo Sorrentino
Photographie : Luca Bigazzi

Casting :

Mchael Caine
Harvey Keitel
Rachel Weisz
Paul Dano
Jane Fonda
Paloma Faith