Cannes 2015 : Marguerite et Julien

La grosse déception cannoise.

0
225
Marguerite et Julien de Valérie Donzelli - Image droits réservés

Sélection : Compétition

Marguerite et Julien a fait beaucoup parler avant d’être dévoilé. En effet, l’histoire traite d’inceste. Repris d’un scénario de Jean Gruault écrit pour François Truffaut, Marguerite et Julien comptait sur le duo Elkaïm/Demoustier pour faire parler la poudre.

Marguerite et Julien de Ravalet sont frère et soeur. Très proches, leurs passions pour l’un l’autre les mènera à un amour fusionnel. Choquée, la société les traque comme des criminels. Rien n’y fait, Marguerite et Julien s’aiment à la folie…

Désireuse de prendre des risques et mettre de l’originalité dans son récit, Valérie Donzelli montre les limites de son film très rapidement. Plans figés, anachronismes illusoires. Marguerite et Julien en devient même ridicule. Tiens, parlons-en de ces plans figés. Voilà la pire idée que Donzelli à mise en place. Un méli-mélo de fausses bonnes idées! C’est simple, avec le nombre incalculable d’approches que pouvait choisir Donzelli, elle opte pour le mauvais choix. Dommage!

Réalisation ratée. Les interprétations le sont aussi. Triste constat de voir Anaïs Demoustier, pourtant très talentueuse, jouer aussi mollement. Elle y interprète une Marguerite sans âme. Du côté de Jérémie Elkaïm, son jeu stéréotypé sonne creux. Lui aussi, nous avons l’impression qu’il ne s’abandonne pas complètement dans son personnage, faisant presque de la figuration, par instant.

L’incompréhension est de mise avec Marguerite et Julien. Nous voguons en eaux troubles sans voir une lueur d’espoir. Donzelli en fait des tonnes, qu’elle éveille l’incompréhension. Pas complètement catastrophique, on dénombre des séquences intéressantes mais c’est bien trop maigre pour prétendre à une oeuvre aboutie. On ne remet pas le talent de Valérie Donzelli en cause, mais Marguerite et Julien est une grosse désillusion.

Bande-annonce :

 

Fiche technique :

Réalisé par : Valérie Donzelli
Date de sortie : 30 septembre 2015
Durée : 1h50min
Genre : Drame, romance
Nationalité : Français
Scénario : Jérémie Elkaïm, Valérie Donzelli, Jean Gruault

Casting :

Anaïs Demoustier
Jérémie Elkaïm
Frédéric Pierrot
Aurélie Petit
Raoul Fernandez
Catherine Mouchet
Bastien Bouillon
Sami Frey
Geraldine Chaplin

REVIEW OVERVIEW
Note :
SHARE
Previous articleKnoR – It’s Happening
Next articleCannes 2015 : Chronic
Journaliste culturel. Ex Italic Magazine et ravagé de l'écran.